pléonasme


Recherches associées à pléonasme: litote, oxymore

pléonasme

n.m. [ du gr. pleonasmos, surabondance ]
Répétition de mots dont le sens est identique : « Descendre en bas » est un pléonasme redondance, tautologie

pléonasme

(pleɔnasm)
nom masculin
littérature phrase dans laquelle on exprime deux fois la même idée "Monter en haut" est un pléonasme.

PLÉONASME

(plé-o-na-sm') s. m.
Figure de grammaire. Surabondance de termes, donnant plus de force à l'expression, comme : je l'ai vu de mes yeux, je l'ai entendu de mes oreilles.
Si on veut entendre le mot de pléonasme dans ce premier sens, c'est une figure de syntaxe par laquelle on ajoute à une phrase des mots qui paraissent superflus par rapport à l'intégrité grammaticale, mais qui servent pourtant à y ajouter des idées accessoires, surabondantes, soit pour y jeter de la clarté, soit pour en augmenter l'énergie [BEAUZÉE, Encyclop. méthod. Gramm. et littér. Pléonasme.]
Redondance, emploi de mots inutiles dans l'expression de la pensée, comme dans cet exemple d'Al. Duval dans Joseph, III, 3 : En vain la plus triste vieillesse m'accable de son poids pesant.
Si on prend le terme de pléonasme dans le second sens, dans le sens de superfluité, c'est un véritable défaut qui tend à la battologie [DEAUZÉE, ib.]
Se dit quelquefois de l'allongement d'une syllabe, de l'addition d'une ou plusieurs lettres dans l'intérieur d'un mot.

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, être surabondant, du grec, plus.

pléonasme

PLÉONASME. n. m. T. de Rhétorique. Figure par laquelle on redouble une expression pour la renforcer. Ces mots font pléonasme. Les expressions : " Je l'ai vu de mes yeux, entendu de mes oreilles " sont des pléonasmes admis et fort usités. Quand le pléonasme n'ajoute rien à la force ou à la grâce du discours, il est vicieux.

Il se prend ordinairement en mauvaise part, et signifie Redondance vicieuse de paroles. " Monter en haut ", " Descendre en bas " sont des pléonasmes.

pléonasme


PLÉONASME, s. m. Abondance de paroles, qui ne signifient que la même chôse. En voici quelques exemples. "Les conquêtes d'Alexandre donèrent lieu à ses Capitaines de s'entregorger les uns les aûtres. Il falait dire: de s'entrégorger tout seul, ou de s'égorger les uns les autres. "Cet entretien se termine à des plaintes réciproques de part et d'autre. Puisque les plaintes étaient réciproques, elles étaient donc faites de part et d'autre: ces derniers mots sont donc inutiles.
   Et ce siècle inocent, sans guerre, sans procès
   Goûtoit les doux loisirs d'une éternelle paix.
Puisqu'on était sans guerre, il est bien clair qu'on était en paix. C'est là du La Palisse tout pur: hélas! s'il n'était pas mort, il serait encôre en vie. — Au point du jour naissant du même Auteur est un pléonasme aussi heureux que si l'on disait, au déclin du jour tombant.
   Comme on voit s'alumer les stériles débris
   D'un chaûme pétillant, reste de blonds épis.
Des débris qui sont des restes, cela est tout naturel. Ann. Litt. Et par l'être trop, cela est niais et ridicule.
   Des arbres enlacés les épais boulevards,
   Aux fougueux ouragans opôsent des remparts.
       Poème sur l'Éloquence.
Que signifient des boulevards, qui opôsent des remparts aux ouragans? C'est comme si l'on disait que des remparts opôsent des remparts. = Même défaut dans les vers suivans:
   Éludant les rayons de l'ardente écliptique,
   Ou de ses feux brûlans tempérant la chaleur.
Car, éluder les rayons de l'écliptique, ou tempérer la chaleur de ses feux, c'est précisément la même chôse, dite en termes diférens. Ann. Litt.
   Moment doux! doux moment! que ta douceur est douce!
Vers fameux, que les Écrivains doivent se rapeler, pour éviter la répétition d'idées et de mots. Ibid. = Dans le cours du Dictionaire, nous avons relevé un grand nombre de pléonasmes.

Synonymes et Contraires

pléonasme

nom masculin pléonasme
Fait de dire deux fois la même chose.
Traductions

pléonasme

גיבוב דברים (ז), ייתור לשון (ז), יתור לשון (ז), כפל לשון (ז), כֶּפֶל לָשׁוֹן

pléonasme

pleonasm, redundancy

pléonasme

Pleonasmus

pléonasme

pleonasmo