placable

PLACABLE

(pla-ka-bl') adj.
Qui se laisse apaiser.
Il n'est pas surprenant que les hommes aient imaginé une infinité de moyens différents d'apaiser la colère de l'être suprême ; mais tous dépendent du même principe, de l'idée d'un Dieu placable [VOLT., dans LAVEAUX]
Ailleurs Voltaire présente placable comme inusité : Il y a des gens implacables et pas un de placable, Lett. Guyot, 7 août 1767.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Placable [, les Marguer. de la marguer. t. I, f° 76, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. placabilis, de placare, apaiser.