placage

placage

n.m. [ de plaquer ]
1. Mince feuille de bois précieux servant à plaquer un meuble.
2. En sports, plaquage.

placage

(plakaʒ)
nom masculin
1. fine plaque de bois précieux qui recouvre un meuble une commode en pin recouverte d'un placage en ébène
2. sport au rugby, action de faire tomber un autre joueur en lui tenant les jambes faire un placage

PLACAGE

(pla-ka-j') s. m.
Action, art de plaquer.
Sorte de menuiserie qui consiste à placer du bois scié par feuilles sur des fonds faits de moindre bois, et à le coller par compartiments. Fig. et familièrement. Il se dit, en littérature et en musique, des parties faites en dehors du plan régulier de l'œuvre totale.
En allant je rêvais sur la visite de la veille, et sur l'écrit de M. D. où je pensais bien que le placage épisodique n'avait pas été mis sans dessein [J. J. ROUSS., 9e promen.]
Un des morceaux les plus applaudis [dans le mariage de Figaro], c'est un monologue de Figaro, qui est évidemment un placage inexcusable [LAHARPE, Corresp. t. IV, p. 229, dans POUGENS]
Terme de marine. Planche ou feuille de métal qu'on place sous le pied des pompes. Réunion de deux pièces de bois tenues par des chevilles ou des clous. Doublage ou renfort en bois qu'on met aux joues du navire.
Terme forestier. Entaille que l'on fait aux arbres avec la hachette du marteau pour y en appliquer l'empreinte.
Sorte de greffe ; au printemps, on enlève sur les arbres fruitiers une plaque d'écorce munie d'un œil avec un peu de bois, et on l'applique dans une entaille correspondante, pratiquée sur le sujet.
Mortier fait avec de la terre grasse.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Planchage, lattage et placage [, Nouv. coust. génér. t. II, p. 75]

ÉTYMOLOGIE

  • Plaquer.

placage

PLACAGE. n. m. Ouvrage de menuiserie ou d'ébénisterie, fait de bois précieux scié en feuilles minces qui sont appliquées sur d'autre bois de moindre prix. Menuiserie de placage : Table, commode, armoire de placage. Bureau de placage.

Il se dit, figurément et avec une intention péjorative, des Ouvrages de l'esprit qui semblent faits de morceaux rapportés. Ce poème, ce discours n'est que placage.

placage


PLACAGE, s. m. Ouvrage de menuiserie, fait de bois scié en feuilles, qui sont apliquées sur du bois d' un moindre prix. "Table, cabinet, bureau de placage.

Traductions

placage

plating, veneer

placage

Furnier

placage

фурнир

placage

[plakaʒ] nmveneer