plagié, ée

PLAGIÉ, ÉE

(pla-ji-é, ée) part. passé de plagier
Imité en forme de plagiat.
Il y a des choses qu'on peut oser une première fois avec succès et qui réussissent à cause de leur nouveauté, de leur imprévu, qui, plagiées, réchauffées, échoueraient piteusement [DE LESCURE, Journ. offic. 28 oct. 1875, p. 8894, 3e col.]