plainte

(Mot repris de plaindrait)

plainte

n.f.
1. Parole, cri provoqués par la souffrance : Les plaintes des blessés nous serraient le cœur gémissement
2. Mécontentement que l'on exprime : Il ne supporte plus leurs plaintes continuelles récrimination
3. Dénonciation en justice d'une infraction par la personne qui en a été la victime : Porter plainte contre qqn. Retirer sa plainte.
Remarque: Ne pas confondre avec plinthe.

PLAINTE

(plin-t') s. f.
Paroles et cris par lesquels on exhale sa peine.
De quelque désespoir qu'une âme soit atteinte, La douleur est toujours moins forte que la plainte [LA FONT., Matrone.]
Pour moi, je comprends qu'il y a quelque sorte de plaisir dans la plainte, plus grand qu'on ne pense [SÉV., 389]
Alors, triste messager d'un événement si funeste [la mort d'un jeune enfant de Louis XIV], je fus aussi le témoin, en voyant le roi et la reine, d'un côté, de la douleur la plus pénétrante, et, de l'autre, des plaintes les plus lamentables [BOSSUET, Mar.-Thér.]
Qui pourrait exprimer ses justes douleurs ? qui pourrait raconter ses plaintes ? [ID., Reine d'Anglet.]
La plainte surfait toujours un peu les afflictions [DIDER., Claude et Nér. I, 31]
Plainte amoureuse, les doléances de l'amour. ou même de la simple amitié.
Chantez, petits oiseaux ; nul danger, nulle crainte N'interrompe jamais votre amoureuse plainte [SEGRAIS, Églog. IV]
L'éloignement de cette favorite [Mme de Jalez auprès de la duchesse de Lesdiguières] a surpris tout le monde ; on laisse entendre qu'elle était jalouse, difficile, curieuse, épilogueuse, faisant des plaintes amoureuses et des reproches dont les cœurs secs sont embarrassés [SÉV., 11 mai 1683]
Ce qu'on dit, ce qu'on écrit pour témoigner son mécontentement, son regret.
C'est l'unique sujet qu'il m'a donné de plainte [CORN., Sertor. III, 2]
Je n'entends résonner que des plaintes frivoles [LA FONT., Fabl. X, 13]
Tandis qu'on vous verra d'une voix suppliante Semer ici la plainte et non pas l'épouvante [RAC., Brit. I, 4]
Elle fit des plaintes amères à Jupiter [FÉN., Tél. IX]
La reconnaissance parle si bas, et la plainte déclame si haut, qu'on n'entend plus que la dernière [MARMONTEL, Cont. mor. Misant. corr.]
Faire ses plaintes à quelqu'un, lui exposer les griefs qu'on a.
Il me faut de ce pas aller faire mes plaintes au père et à la mère [MOL., G. Dand. I, 3]
C'est un mauvais parti que d'avoir toujours des ennemis dont on fait ses plaintes à la cour [SÉV., 611]
Ancien terme de littérature. Pièce de poésie sur la mort d'une personne vivement regrettée, ou sur un accident quelconque, sorte d'élégie.
Exposé d'un grief en justice. Porter plainte. Rendre plainte en justice.
M. le Prince [Condé] fit sa plainte, et demanda qu'il fût informé de l'assassinat qu'on avait voulu commettre contre sa personne [RETZ, Mém. livre III, t. II, p. 104, dans POUGENS]
Non sans faire un notable dommage Dont je formai ma plainte au juge du village [RAC., Plaid. I, 7]

HISTORIQUE

  • XIe s.
    E ne face hom pleinte al rei.... [, Lois de Guill. 41]
  • XIIIe s.
    Grains et marriz, [il] fist tant par sa maistrise [adresse], Que à sa dame en un destour A fait sa plainte et sa clamour [AUDEF. LE BAST., Romancero, p. 6]
    Maistres Pierres de Chapes et Quenes de Bethune.... alerent aux cinc nés [navires], et proierent à plaintes et à pleurs à ceus qui dedens estoient, que.... [VILLEH., CXLVII]
    Or peüst oïr la crie e la plante e le plorer mult grant de celz qe estoient cheü à la terre ennavrés à mort [MARC POL, p. 745]
  • XVIe s.
    Si me vient dire en plaincte bien dolente.... [MAROT, I, 339]
    Il n'en est aucun [plaisir] exempt de quelque meslange de mal.... nostre extreme volupté a quelque air de gemissement et de plainte [MONT., III, 85]

ÉTYMOLOGIE

  • Plaint. à côté de plainte, l'ancienne langue avait plaint, masculin ; provenç. planch ; catal. plant ; espagn. planto ; portug. pranto ; ital. pianto ; du lat. planctus.

plainte

PLAINTE. n. f. Gémissement, lamentation. Les plaintes d'un malade, d'un homme qui souffre. La plainte le soulage. La douleur ne lui arracha pas une seule plainte. Le ciel a entendu ses plaintes.

Il signifie aussi Ce qu'on dit, ce qu'on écrit pour faire connaître le sujet qu'on a de se plaindre de quelqu'un. Il fait de grandes plaintes de vous, contre vous. Il s'est répandu en plaintes à ce sujet. Il m'a adressé les plaintes les plus graves contre vous. Ses plaintes son bien fondées, sont mal fondées, sont exagérées. On n'a pas écouté ses plaintes. On a fermé l'oreille à ses plaintes. On a étouffé ses plaintes. Je ne lui ai donné aucun sujet de plainte.

Il désigne aussi l'Exposé qu'on fait en justice du sujet qu'on a de se plaindre. Porter plainte. Le magistrat a reçu sa plainte. On lui a donné acte de sa plainte.

plainte

Plainte, ou complainte, Questus, huius questus, Conquestus, Conquestio, Querela, Querimonia.

Plainte qu'on fait à aucun d'un autre, Postulatio.

Plainte envers aucun du mal qu'il a fait, Expostulatio.

Faire plainte de quelque chose, Deplorare de re aliqua, Deflere rem aliquam.

Faire plainte d'une chose en jugement, Adducere rem aliquam in iudicium.

Plainte ou Plaintif, Incusatio.

Synonymes et Contraires

plainte

nom féminin plainte
1.  Parole, cri de douleur.
Traductions

plainte

Beschwerde, Klage, Anzeige, Jammer, Anklage, Beschuldigung, Denunziationcomplaint, accusal, accusation, charge, indictment, allegation, blame, denunciation, grievance, lament, groan, moanklacht, aangifte, aanklacht, beklag, beschuldiging, telastlegging, tenlastelegging, zucht, (aan)klacht, accusatieאישום (ז), אנקה (נ), בכייה (נ), גניחה (נ), הגה (ז), הזדעקות (נ), הלנה (נ), התאוננות (נ), התלוננות (נ), זעקה (נ), טרוניה (נ), יבבה (נ), מרי שיח (ז), צעקה (נ), קבילה (נ), קובלנה (נ), רטינה (נ), שוועה (נ), תלונה (נ), הִתְאוֹנְנוּת, אִשּׁוּם, תְּלוּנָה, רְטִינָה, טְרוּנְיָה, יְבָבָה, קְבִילָה, קוּבְלָנָה, הֲלָנָה, בְּכִיָּהaangewing, aanklag, beklagbesvær, klageakuzo, denunco, ĝemo, kulpigo, plendoqueja, acusación, cargo, denuncia, pleitovalitusbesúgás, feljelentés, panasz, vádásökunaccusa, denuncia, imputazione, incriminazione, compassione, lamentela, lamento, querela, reclamoaccusatio, categoria, crimenacusação, argüição, denúncia, lamento, queixa, reclamaçãoklagomål, anklagelse, åtal, beskyllningşikâyet, suçlama, şikayetπαράπονο, μήνυσηжалобаشَكْوَىstížnostpritužba不平불평하기klageskargaความไม่พอใจlời phàn nàn抱怨投訴 (plɛ̃t)
nom féminin
1. expression de douleur laisser échapper une plainte
2. accusation devant la justice porter plainte contre qqn

plainte

[plɛ̃t] nf
(= gémissement) → moan, groan
(= doléance) → complaint
porter plainte → to lodge a complaint