plant

(Mot repris de plants)

plant

[ plɑ̃] n.m.
1. Jeune plante que l'on vient de planter ou que l'on doit repiquer : Des plants de salade.
2. Ensemble des végétaux plantés dans un même terrain ; ce terrain lui-même : Un plant de rosiers.
Remarque: Ne pas confondre avec plan.

PLANT

(plan ; le t ne se prononce pas et ne se lie pas : un plan excellent ; au pluriel, l's se lie des plan-z excellents) s. m.
Jeune tige nouvellement plantée.
Je vous avais plantée comme une vigne choisie, où je n'avais mis que de bon plant ; comment donc êtes-vous devenue pour moi un plant bâtard, ô vigne étrangère ? [SACI, Bible, Jérémie, II, 21]
Il avait de plant vif semé cette étendue [LA FONT., Fabl. IV, 4]
Que de plants inconnus, d'arbustes étrangers Ombragent nos jardins et peuplent nos vergers ! [DELILLE, Trois règnes, IV]
Jeune plant, nouveau plant, arbre fruitier ou vigne nouvellement plantée. Fig.
Les vieilles souches, à vrai dire, sont pourries jusqu'au cœur.... mais un jeune plant s'élève qui va prendre le dessus et couvrir tout bientôt [P. L. COUR., 2e lett. particul.]
Végétal destiné à être repiqué ou planté. Plant de buis, de chou, etc.
Quand votre plant a poussé à la place où vous l'avez semé et qu'il est haut d'un doigt, ôtez-le pour le replanter [LA QUINTINYE, dans RICHELET]
Populairement. Mettre en plant, mettre en gage (écrit à tort en plan). Il a mis sa montre en plant. Laisser quelqu'un en plant (même origine que planter là), le quitter brusquement, ou encore l'oublier après lui avoir promis de revenir. Laisser tout en plant, interrompre toutes ses occupations, toutes ses affaires, pour s'occuper d'autre chose ou d'un autre projet.
Quantité de jeunes arbres plantés dans un même terrain. Un plant d'ormes. Le terrain même où se trouvent les plantations.
Disposition suivant laquelle des arbres sont plantés.
Ici l'ordre est gardé de la mathématique ; Tant d'arbres en leur plant n'ont point de ligne oblique [CORN., Poés. div. Presbyt. d'Hénonville.]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Le labour, la semence, le plant, et les paissages sont besongnes qui se font au descouvert [LA BOÉTIE, 161]
    Caesar voulut que la statue demourast en son plant [debout], ainsi comme elle estoit [AMYOT, Brut. et Dion, 8]
    Il s'y cueult tous les ans environ 200 queues de vin blanc et clairet très excellent du plant d'Ahy et de Bar-sur-Aube [CARLOIX, I, 10]
    Un mesme plant de vigne, mis en divers lieux, produira autant de differentes sortes de vins [O. DE SERRES, 147]
    Ils envoyerent à Naples querir du plant de meuriers [ID., 458]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. PLANTER.

plant

PLANT. n. m. T. d'Agriculture. Il se dit des Jeunes tiges nouvellement plantées ou propres à l'être. Je voudrais bien avoir du plant de cet arbre. Un plant de vigne. Élever du plant.

Il se dit aussi d'une Certaine quantité de jeunes arbres ou de plantes, placés dans un même terrain. Un plant d'ormes, d'artichauts.

Jeune plant, nouveau plant, Les vignes qui ne font que commencer à produire, les arbres fruitiers nouvellement plantés, le bois jusqu'à l'âge de vingt ou trente ans. Ces jeunes plants viennent bien.

plant

Plant, m. Est un dessein en assiete sur rez de chaussée d'un bastiment qu'on veut eslever, Ichnographia, Ainsi Plant aussi se prend pour le fondement d'un bastiment soit de pierre soit de bois, comme le plant et assiete du bauffroy est de telle largeur en tous sens, Plant aussi est une quantité de jeunes arbres plantez à la ligne, Plantatio.

plant


PLANT, s. m. [On ne prononce point le t.] Un Auteur moderne écrit toujours plan, même au singulier. Pluche dit, au pluriel, les plans d'Olivier. Ailleurs, il dit plant, et c'est ainsi qu'il faut écrire dans les deux nombres. Cette variation vient, ou des Imprimeurs, ou de ce que l'Auteur a voulu retrancher au pluriel le t, ce qu'il pratique en beaucoup d'aûtres mots, à l'exemple de quelques Écrivains; abondans, puissans, etc. mais cette supression choque beaucoup plus dans les monosyllabes.
   PLANT est le scion qu'on tire de certains arbres, pour les planter. "Plant de vigne: élever du plant. "Je voudrais bien avoir du plant de cet arbre là. = Jeune plant, nouveau plant; vignes nouvellement plantées. * En Provence, on dit, plantier; c'est un barbarisme en français. = Jeune plant se dit aussi d'un verger de jeunes arbres, et d' un jeune bois jusqu'à 20 et 30 ans.

Traductions

plant

נטע (ז), שתיל (ז), נֶטַע, שְׁתִילzaailingbed, plant, seedlingpiantone植物plantekasviโรงงาน (plɑ̃)
nom masculin
végétal qu'on va planter

plant

[plɑ̃] nm (jeune)seedling; (plus grand) → young plant