plat-bord

plat-bord

n.m. (plats-bords).
Latte de bois entourant le pont d'un navire.

PLAT-BORD

(pla-bor) s. m.
Terme de marine. Rangée de larges planches qu'on fixe horizontalement sur le sommet de la muraille du navire dans toute sa longueur ; elles recouvrent la tête de tous les couples. Abusivement, le rempart vertical qui s'élève au-dessus de la rangée des bordages dont il vient d'être parlé. Ainsi l'on dit s'appuyer sur le plat-bord, pour dire : s'appuyer sur le rempart, sur le bastingage. Au plur. Des plats-bords.
Terme de construction. Long madrier de sapin provenant des bateaux déchirés.

ÉTYMOLOGIE

  • Plat, et bord.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    PLAT-BORD. Ajoutez :
    Le rebord qui longe un égout dans tout son parcours.
    On va procéder dans quelques jours au curage des égouts ; depuis la création de ces voies souterraines, on n'avait pas vu un pareil engorgement de vase dans les canaux et les plats-bords [, Journ. offic. 8 août 1876, p. 2540, 3e col.]

plat-bord

PLAT-BORD. n. m. T. de Marine. OEuvre morte des côtés du bâtiment. Il se dit plus spécialement du Large bordage qui termine l'oeuvre morte sur le pourtour du bâtiment.

plat-bord


PLAT-BORD, s. m. [On ne prononce, ni le t ni le d.] Terme de Marine. Apui qui règne à l'entour du pont.