plateau

(Mot repris de plateaux)

plateau

n.m. [ de 3. plat ]
1. Support plat et rigide qui sert à transporter, à présenter des objets divers (notamm. de la vaisselle, des aliments) : Apporter le petit déjeuner au lit sur un plateau. Un plateau à fromages.
2. Partie d'une balance recevant les poids ou les matières à peser.
3. Étendue de terrain relativement plane, souvent située en altitude (à la différence de la plaine) : Les hauts plateaux du Tibet.
4. Pièce circulaire où l'on place les disques, sur un tourne-disque.
5. Roue dentée qui fait partie du pédalier d'une bicyclette et sur laquelle s'accroche la chaîne (par opp. à pignon).
6. Scène d'un théâtre ; lieu où sont plantés les décors et où évoluent les acteurs dans un studio de cinéma ou de télévision.
7. Partie haute d'une courbe, d'un graphique ; niveau stationnaire d'un phénomène susceptible de variations : Les ventes sont arrivées maintenant à un plateau.
Apporter qqch à qqn sur un plateau,
Fam. sans qu'il ait le moindre effort à fournir.
Le plateau,
Fam. le siège du président du Sénat, en France.
Mettre dans ou sur les plateaux de la balance,
mettre en opposition le pour et le contre.
Plateau technique,
ensemble du matériel, des installations dont dispose un hôpital.

PLATEAU

(pla-tô) s. m.
Proprement, chose plate. Sorte de table à pieds fort bas en forme de plat où l'on range des mets ou des ornements.
On égorge un agneau qu'on fait rôtir tout entier, on le sert sur un plateau de bois d'aloès [CHATEAUBR., Mart. XIX.]
Table portative à rebords sur laquelle on sert le café, le thé, etc. Terme de boulangerie. Planche pour mettre le pain mollet et autres espèces de pains. Terme de menuiserie. Rond plein ou évidé au milieu qui sert à porter quelque chose, et particulièrement à entretenir l'écart des tringles qui composent une colonne creuse, un tambour de treuil, etc. En physique, plateau électrique, pièce de verre circulaire et plate que l'on électrise en la faisant tourner entre deux coussins. Terme de marine. Plateau correcteur, plaque en fer pour garantir les boussoles de l'influence des fers employés à bord.
Planche attachée à un long manche dont on se sert pour plomber la terre.
Terrain élevé, qui s'étend en plaine.
Cassel, ville bâtie sur un vaste plateau de basalte [BUFF., Min. t. IX, p. 28]
L'Asie descend vers la mer glaciale par des plans distribués comme des gradins, par des plateaux qui se succèdent, différemment élevés et souvent enfermés par des cercles de montagnes plus hautes [BAILLY, Atlantide, Lett. 19]
Particulièrement, en termes de stratégie, terrain élevé mais plat et uni, sur lequel on peut placer un corps de troupes, une batterie.
Terme de marine. Haut fond, plat et uni.
M. Boutin me rapporta qu'il avait trouvé un excellent plateau de sable, à quatre encâblures dans l'ouest de notre mouillage ; que nous y serions par dix brasses [LA PÉROUSE, Voy. t. II, p. 150, dans POUGENS]
Terme de botanique. Disque mince, dit aussi mésophyte, qui, dans les bulbes, produit les racines inférieurement, et émet supérieurement des feuilles, des bourgeons, une hampe. Ancien terme de jardinage. Cosse de pois formée depuis peu de jours.
Mes pois ne sont encore qu'en plateau [LA QUINTINYE, dans RICHELET]
Nom vulgaire du nénuphar jaune, à cause de la forme de ses feuilles.
Le fond des balances. Bassin de balance en général.
Au plur. Fumées des bêtes fauves lorsqu'elles sont plates et rondes.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Et Rosiane, la niece Rubient, Le vent li fist [l'éventa] à un platel d'argent [, la Prise d'Orenge, V. 664]
  • XIIIe s.
    Touz cil qui vendent henas [hanaps, coupes] de madre ou de fust, ou escuelles, ou platiaus [, Liv. des mét. 329]
    Chaudes tartes et chauz flaons Vienent en granz plateaux roons [BARBAZAN, Fabliaux, t. IV, p. 89]
  • XIVe s.
    Depuis la Saincte-Croix en may jusques en la my juing, laisse le cerf ses fumées en platel, pour les blés et les viandes qui sont tendres ; par quoy, pour la tendreté, les fumées ne peuvent prendre forme, et les plateaux sont larges et gros [, Modus, f. VIII]
    .... de son sanc avoit sanné [saigné] plus d'un platel [, Baud. de Seb. IX, 161]
    Du laict tant qu'un platel de bos [bois] en fut remplis [, Tristan de Nanteul, dans Jahrbuch für rom. und engl. liter. t. XVIII, p. 8]
    Ledit prieur doit prendre tous gros bois en nos bois, pour maintenir lesdits deux grans pons pour toujours, mais sauf que de plateaulx, lesquels plateaux ne se doivent pas prendre en nos bois [DU CANGE, planta]
  • XVIe s.
    Nous avons veu force gens gagez pour contrefaire les aveugles et les boiteux, comme le marechal de Niort, qui alla le cul dans un plateau trois mois pour contrefaire le malade [D'AUB., Faen. II, 6]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de plat 2 ; wallon, platai ; genev. plateau, madrier, planche fort épaisse.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    PLATEAU. Ajoutez :
    Bois débité en forme de plateau.
    Adjudication à Brest, le 26 mars 1874 : manches d'outils en bois, orme de France en billes et en plateaux [, Journ. offic. 18 févr. 1874, p. 1352, 2e col.]

plateau

PLATEAU. n. m. Bassin d'une balance. Mettre de la marchandise sur un plateau pour la peser.

Il se dit aussi de Sortes de plats de bois, de porcelaine, ou de métal, sur lesquels on sert le thé, le café, le chocolat, les rafraîchissements.

En termes de Physique, Plateau électrique, Pièce de verre, plate et circulaire, que l'on électrise en la faisant tourner entre deux coussins, au moyen d'une manivelle fixée à l'extrémité de l'axe qui la traverse.

PLATEAU se dit, en termes d'Arts, d'une Pièce de bois d'une épaisseur plus grande que celle d'une planche. Un plateau de châtaignier.

En termes de Théâtre, il se dit de la Scène. Répéter sur le plateau. Le directeur du théâtre n'est pas en ce moment dans son cabinet, il est sur le plateau.

PLATEAU se dit aussi de Tout terrain plat de quelque étendue et situé à une certaine altitude. Le plateau de Langres. La région des hauts plateaux.

En termes de Marine, il désigne un Haut- fond plat et uni.

PLATEAUX, au pluriel, désigne, en termes de Chasse, les Fumées des bêtes fauves, lorsqu'elles sont plates et rondes.

plateau


PLATEAU, s. m. [Plato, 2e dout. au sing. lon. au plur. plateaux.] 1°. Le fond de bois des grôsses balances, dont on se sert pour peser les lourds fardeaux. = 2°. En termes de guerre, terrein élevé, mais plat et uni, sur lequel on dresse des bateries.

Synonymes et Contraires

plateau

nom masculin plateau
Scène d'un théâtre.
Traductions

plateau

Tablett, Präsentierbrett, Präsentierteller, Hochebenetray, plateau, salver, stage, pandienblad, plateau, presenteerblad, blad, hoogvlakte, bordes, plat, schenkblad, theeblad, boord [techniek], schijf, set [film], studio [tv], toneel [theater], tableauטס (ז), מגש (ז), מישור (ז), מישורת (נ), רמה (נ), מַגָּשׁ, רָמָה, טַס, מִישׁוֹר, מִישֹׁרֶתbaki, dataran, dulang, nampan, talamvassoio, altopiano, ripianobandejaплоскогорье, подносصِينِيَّةtácbakkeδίσκοςbandejatarjotinposlužavnik쟁반bretttacabrickaถาดtepsikhay托盘 (plato)
nom masculin pluriel plateaux
1. support plat sur lequel on pose ou on transporte des objets plateau à fromages un plateau de fruits de mer
2. géographie endroit plat et élevé d'une région Il amène les troupeaux paître sur les plateaux.
3. scène où a lieu un spectacle un plateau de télévision

plateau

[plateaux] (pl) [plato] nm
(= support) → tray
Posez le plateau sur la table, merci → Put the tray on the table please.
plateau à fromages → cheeseboard
un plateau de fromages → a selection of cheeses
un plateau de fruits de mer → a seafood platter
un plateau d'argent → a silver tray
[table] → top
[balance] → pan
(GÉOGRAPHIE)plateau
[tourne-disques] → turntable
(CINÉMA)set
(TV)
Nous avons 2 journalistes sur le plateau ce soir → We have 2 journalists with us tonight.