platement

platement

adv.
1. De façon plate, dépourvue d'originalité : Écrire platement banalement
2. De façon basse, servile : S'excuser platement humblement, obséquieusement

platement

(platmɑ̃)
adverbe
d'une manière très humble s'excuser platement

PLATEMENT

(pla-te-man) adv.
Avec platitude. Il s'est conduit platement.
Tâchez, si vous pouvez, d'affaiblir votre style nerveux et concis ; écrivez platement, personne assurément ne vous devinera [VOLT., Lett. d'Alembert, 8 mai 1764]
Tout platement, sans circonlocution, sans détour. Il lui a dit tout platement qu'il était une dupe.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Refuser plattement [tout net] [CARTHENY, Voy. du chev. errant, f° 148, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Plat 1, et le suffixe ment.

platement

PLATEMENT. adv. D'une manière plate. Cet ouvrage est écrit bien platement.

Fam., Tout platement, Sans circonlocution, sans détour. Il lui a dit cela tout platement.

platement


PLATEMENT, adv. [Plateman: 2e e muet.] D'une manière plate. Il ne se dit qu'au figuré. "Cela est bien platement dit ou écrit. = Ce mot n'est pas dans les Dictionaires. Il est du style familier et critique.
   *PLATEUR, s. m. Mot employé et peut-être forgé par Mde de Sévigné. "Je ne suis plus une grôsse crévée: j'ai le dôs d'une plateur qui me ravit. Le mot est en italique. Il n'a pas pâssé, mais il manque à la langue. Platitude ne le remplace pas: celui-ci n'est pas usité au propre.

Synonymes et Contraires

platement

adverbe platement
1.  De façon banale.
2.  De façon servile.
-littéraire: servilement.