platiné

platiné, e

adj. [ de 2. platine ]
D'un blond très pâle : Elle a les cheveux platinés platine
Vis platinée,
pastille au tungstène qui permet l'allumage d'un moteur d'automobile.

platine

PLATINE. n. f. Il désigne une Pièce plate dans divers instruments.

Il se dit spécialement du Mécanisme qui, dans les armes à feu portatives, sert à mettre le feu à l'amorce. La platine d'un fusil, d'un pistolet.

En termes d'Horlogerie, il désigne Chacune des deux plaques qui servent à soutenir toutes les pièces du mouvement d'une montre ou d'une pendule.

En termes d'Imprimerie, il désigne la Partie de la presse à bras qui s'abaisse sur la forme de composition.

En termes de Serrurerie, il se dit de la Plaque de fer qui est fixée à une porte devant la serrure, et qui est percée de manière à donner passage à la clef. La platine d'une serrure.

Verrou à platine, Verrou monté sur une plaque de fer. On dit aussi Platine de loquet.

PLATINE signifie, figurément et populairement, Langue, abondance de parole. Quelle platine a cet avocat!

platine

PLATINE. n. m. Métal d'un blanc gris, plus lourd que l'or, inaltérable à l'air, et qui n'est fusible qu'à une très haute température. Un tube, un creuset de platine. Une chaîne, une gourmette de platine.

Mousse de platine. Voyez MOUSSE.

platine


PLATINE, s. f. 1°. Ustensile de ménage, consistant en un grand rond de cuivre jaûne, un peu convexe, monté sur des pieds de fer, et dont on se sert pour sécher et pour repâsser du linge. = 2°. Pièce à laquelle sont atachées toutes celles qui servent au ressort d'une arme à feu. = 3°. Plaque qui sert à soutenir tous les mouvemens d'une montre. Il y en a deux, l'une en dessous, l'aûtre en dessus. = 4°. Chez les Imprimeurs, la partie de la presse qui foule sur le tympan. = 5°. La plaque de fer qui est atachée, ou à une porte, ou au devant de la serrûre, pour y passer la clef.