platonicien, ienne


Recherches associées à platonicien, ienne: amour platonique, platonique

PLATONICIEN, IENNE

(pla-to-ni-siin, siè-n') adj.
Qui a rapport à la philosophie de Platon.
Quoiqu'en y regardant de près, le Verbe qu'il [Grotius] introduit dans le premier verset de l'Évangile de saint Jean, soit plutôt philosophique et platonicien, que chrétien et apostolique [BOSSUET, 2e instr. sur les passages, Dissert. sur Grotius, 3]
Le grand défaut de toute la philosophie platonicienne était d'avoir pris les idées abstraites pour des choses réelles [VOLT., Dict. phil. Sophiste.]
Qui est partisan de la doctrine de Platon.
On a beaucoup agité si les premiers Pères de l'Église ont été platoniciens ; cette question est cependant facile à résoudre : ils ne l'ont point été, puisqu'ils n'ont admis ni tous les principes du platonisme, ni toutes ses conséquences [CONDIL., Hist. anc. XV, 7]
Substantivement. Un platonicien.
Philon, né dans cette ville [Alexandrie], l'un des plus savants juifs, et juif de très bonne foi, fut un platonicien zélé [VOLT., Déf. mél. Bolingbr. 38]
Nouveau platonicien, synonyme de néo-platonicien.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Les platoniciens ne disoient pas que celle ydée de bien fust aucun bien singulier [ORESME, Eth. VI, 12]

ÉTYMOLOGIE

  • Platon, célèbre philosophe athénien qui fut le disciple de Socrate.