plein


Recherches associées à plein: plein de

1. plein, e

adj. [ lat. plenus ]
1. Qui est tout à fait rempli de : Nos verres sont pleins rempli comble
2. Qui contient qqch en grande quantité : Un rapport plein d'erreurs. Le stade était plein de supporteurs.
3. Qui réunit le maximum de qualités possible : Son travail me donne pleine satisfaction absolu, intégral
4. Qui atteint son plein développement ; qui a toute l'ampleur possible : La pleine lune entier partiel
5. Dont toute la masse est occupée par une matière : Une boule pleine creux
6. Rond et bien en chair : Des joues pleines rebondi
7. Se dit d'une femelle qui porte des petits : Une chienne pleine gravide
À plein (+ n.),
indique l'abondance, l'intensité : Un moteur qui tourne à plein régime. Crier à pleins poumons.
En plein,
dans le milieu ; complètement : En plein dans le mille. Il est tombé en plein dans le piège.
En plein (+ n.),
au milieu d'un endroit : Il a reçu une balle en pleine poitrine ; au cœur d'une chose : Ouvrir un magasin en pleine ville ; au milieu d'une durée : Le chauffage est tombé en panne en plein hiver ; au plus fort d'une évolution, d'une action : Je suis en plein travail.
En plein air,
à l'air libre ; à l'extérieur : Manger en plein air.
En pleine terre,
dans le sol même.
En plein vent,
exposé au vent.
Être plein,
Fam. être ivre.
Être plein de,
avoir l'esprit accaparé, dominé par : Un écrivain plein de son sujet occupé, pénétré
Plein comme un œuf,
Fam. rempli au maximum ; repu.
Pleine mer,
moment où la marée atteint son maximum : Quitter le port à la pleine mer ; partie de la mer éloignée de la côte : Le navire a atteint la pleine mer le large
Pleins pouvoirs,
pouvoirs politiques exceptionnels conférés temporairement à qqn.
Sens plein d'un mot,
sens originel, sens fort d'un mot : « Avoir » perd son sens plein de « posséder » quand il est auxiliaire.

2. plein

n.m. [ de 1. plein ]
1. Espace complètement occupé par la matière : L'alternance des pleins et des vides dans un napperon de dentelle.
2. Contenu total d'un réservoir : Faire le plein d'essence.
3. Partie forte et large d'une lettre calligraphiée (par opp. au délié) : Le calligraphe marque les pleins et les déliés.
4. Marée haute : Le plein de la mer.
Battre son plein,
être haute, en parlant de la mer ; fig., en être au moment où il y a le plus d'animation, en parlant d'une réunion, d'une fête : Les soldes battent leur plein.
Faire le plein de qqch,
remplir totalement un lieu : Cette chanteuse fait toujours le plein des salles où elle se produit ; obtenir le maximum de qqch : Ce politicien ne fait pas le plein des voix.

3. plein

adv. [ de 1. plein ]
Beaucoup ; en grande quantité : Tu veux des crayons ? J'en ai plein peu
Plein de,
beaucoup de : Il a fait plein d'erreurs dans sa vie. Il y avait plein de monde dans ce magasin.
Tout plein,
très ; extrêmement : Elle est gentille tout plein, cette petite fille.
prép.
Fam. En grande quantité, en grand nombre dans : Il a de la monnaie plein les poches. Des chaussettes ? Il y en a plein le tiroir.
En avoir plein la bouche de qqn, de qqch,
en parler sans cesse avec admiration.
En avoir plein le dos ou plein les bottes,
Fam. être fatigué ou dégoûté (de, par) : J'en ai plein les bottes, je ne ferai pas un pas de plus je suis exténué j'en ai assez
En mettre plein la vue à qqn,
l'impressionner ; le séduire.

plein

PLEIN, EINE. adj. Qui contient tout ce qu'il est capable de contenir; il est opposé à Vide. Un tonneau plein de vin. Une bouteille pleine. Cela est si plein, qu'il n'y peut rien tenir de plus. Cela n'est pas plein, n'est pas tout plein, n'est plein qu'à demi, n'est qu'à demi plein. Un boisseau plein de noix. Un plein pot de confitures.

Fam., Plein comme un oeuf, Extrêmement plein.

Prov., Quand le vase est trop plein, il faut bien qu'il déborde, Une extrême douleur, un long ressentiment qu'on s'est efforcé de contenir éclate à la fin, malgré qu'on en ait.

PLEIN s'emploie, par exagération, pour signifier Qui contient une grande quantité. Il a ses greniers pleins de blé, et ses caves pleines de vin. La salle est pleine de monde. Parler la bouche pleine.

Fam., Cet homme est plein de vin, Il est ivre, il est pris de vin.

Fam., Avoir le ventre plein, Être repu abondamment, être rassasié.

Bête pleine, Bête qui porte des petits. Une chatte pleine. Une chienne pleine. Une jument pleine.

PLEIN signifie aussi Qui abonde en quelque chose que ce soit. C'est un pays plein de tout ce qui est nécessaire à la vie. Un jardin plein de fruits. Une rivière pleine de poisson. Un habit plein de taches, plein de boue. Une écriture pleine de ratures. Un champ plein de chardons. Un grenier plein de rats. Un chien plein de puces.

Il s'emploie figurément dans la même signification. Un livre plein d'érudition, plein de bonnes choses, plein de sottises. Un écrit plein de fautes. Un homme plein d'esprit, plein de bonté, plein d'orgueil. Il a la tête pleine de visions, de chimères. Il est plein de santé. Il est plein de vie. Dans l'Écriture sainte, la Vierge est appelée Pleine de grâce. Ses yeux sont pleins de douceur. La vie est pleine de misère. Une situation pleine de danger. Un logement plein d'incommodités.

Un homme plein de difficultés, Un homme difficultueux. Un homme plein d'expédients, Un homme qui trouve des expédients pour tout.

Un homme plein de lui-même, Un homme qui a beaucoup de vanité, qui a trop bonne opinion de sa personne.

Être plein d'une chose, En avoir l'imagination tout occupée. Il est si plein de son idée, qu'il en est fatigant. Être plein de son sujet.

Avoir le coeur plein, Avoir des sujets de mécontentement ou de satisfaction, de tristesse ou de joie, qu'on éprouve le besoin de déclarer, de confier à d'autres. J'ai le coeur trop plein, il faut enfin que je m'ouvre à vous.

Une vie pleine, Une vie très activement employée.

Une voix pleine, Une voix dont le son a de la rondeur, du volume.

Un style plein, Un style qui contient beaucoup d'idées. On dit de même Un livre plein, une histoire pleine, Un livre, une histoire où abondent les faits et les idées.

En style de l'Écriture, Mourir plein de jours, Mourir dans un âge fort avancé.

PLEIN signifie encore Qui est gras, replet, rebondi. Cet homme a le visage plein. Cette femme a la gorge pleine. Des joues bien pleines.

Bois plein, Bois compact dont le tissu est serré.

En termes de Manège, Jarrets pleins, Jarrets gras. Flancs pleins, Flancs qui ne sont ni creux, ni retroussés, ni coupés. Les flancs d'un cheval doivent être pleins à l'égal des côtes.

PLEIN signifie aussi Qui est entier, complet. Une semaine pleine. Une pleine semaine. Un plein mois. Un mois plein.

Un jour plein, Les vingt-quatre heures, tant du jour que de la nuit.

Pleine lune, La lune lorsqu'elle présente l'aspect d'un cercle entier, c'est-à-dire quand toute la partie éclairée par le soleil est tournée vers nous. Nous aurons pleine lune tel jour.

Il se dit aussi de Tout l'espace qui est depuis le quatorzième jour jusqu'au vingt et unième de la lune. Nous sommes dans la pleine lune.

Fig. et fam., C'est une pleine lune, se dit d'une Personne qui a le visage large et plein. On dit de même Avoir un visage de pleine lune.

Pleine vendange, pleine récolte, Une vendange, une récolte abondante. On a fait cette année une pleine récolte, une pleine vendange.

Plein rapport, État d'une propriété, d'une terre qui rapporte autant qu'on peut le désirer. Cette propriété, cette vigne est maintenant en plein rapport.

En termes de Jeu, Numéro plein, Numéro unique sur lequel on met tout son enjeu.

En termes de Blason, Armes pleines, Celles qu'on porte telles qu'elles sont, sans aucune écartelure, ni brisure. La branche aînée de cette maison portait les armes pleines. On dit aussi Cette maison porte son écu d'or plein, de gueules plein, etc., Elle ne porte dans l'écu de ses armes qu'un émail, ou qu'une couleur, comme l'or, etc., sans aucune pièce ni meuble.

En termes de Marine, Plein bois, La partie du navire qui est au-dessus de l'eau. Tous les boulets ont porté en plein bois.

En termes de Billard, Prendre une bille pleine, La viser et l'atteindre avec la sienne de centre à centre.

PLEIN signifie aussi, figurément, Qui est entier, complet, absolu. Un plein succès. Il parla avec une pleine franchise. Il a une pleine connaissance de l'affaire. Il a pleine autorité. Il a pleine puissance d'en disposer comme il jugera à propos. Il a pleine liberté d'aller où il voudra. J'en ai une pleine et entière conviction. Remporter une pleine victoire.

En termes de Jurisprudence et de Diplomatie, Plein pouvoir, Pleins pouvoirs, Autorisation de traiter au nom de la personne ou de la puissance qu'on représente. Il a plein pouvoir de son maître. Le roi a donné plein pouvoir à son ambassadeur. Les ambassadeurs se communiquent réciproquement leurs pleins pouvoirs. Donner pleins pouvoirs à son avoué.

PLEIN est aussi employé comme nom masculin. En termes de Philosophie, il désigne l'Espace que l'on suppose entièrement occupé par la matière, par opposition au Vide. Le plein et le vide.

Il désigne aussi l'État de ce qui est plein. La mer bat son plein.

Fig., Battre son plein, Être complet, entier, être au plus haut point. La révolte bat son plein.

La lune est dans son plein, Elle nous paraît éclairée en entier.

Faire le plein, Remplir entièrement. Faire son plein d'essence, Remplir complètement le réservoir d'essence d'une automobile, d'un avion.

PLEIN désigne encore la Partie pleine. Le plein d'un mur, Le massif d'un mur, la partie où il n'y a ni portes ni fenêtres.

En termes d'Architecture, Les pleins, Les parties solides, continues d'une construction, par opposition aux Vides, qui sont les parties ajourées.

PLEIN se dit, en termes de Calligraphie, de la Partie d'une lettre, d'un caractère d'écriture ou d'imprimerie, qui est formée d'un trait plus gros, plus large que le reste. Il est opposé à Délié. La lettre O a deux pleins et deux déliés.

PLEIN sert quelquefois de préposition, et alors il signifie Autant que la chose dont on parle peut en contenir. Avoir du vin plein sa cave, du blé plein ses greniers. Avoir de l'argent plein ses poches. Avoir plein ses poches d'argent. En avoir plein les mains.

PLEIN se construit souvent avec la préposition en et sert à former différentes locutions adverbiales de lieu et de temps, qui signifient Au milieu de, mais qui ne servent véritablement qu'à donner plus de force et d'expression à ce qu'on dit. Il harangua en plein parlement. Cela fut dit en pleine assemblée. César fut tué en plein sénat. Il l'insulta en pleine rue, en plein marché. Ils ont été volés en plein jour, en plein midi. Il a passé la nuit en plein air. Il boit chaud en plein été. Il se baigne dans la rivière en plein hiver. En pleine paix. En pleine vendange, en pleine récolte.

Un arbre en plein vent, planté en plein vent, Un arbre exposé au vent de tous côtés, par opposition à un arbre en espalier. Un arbre en pleine terre, Un arbre qui n'est point renfermé dans une caisse. On dit dans le même sens Un arbre de plein vent, un arbre de pleine terre. On dit de même Des pêches de plein vent.

En pleine mer, Loin des côtes. En plein champ, Au milieu des champs. En pleine campagne, Dans les champs, loin des habitations. On dit aussi, sans la préposition, La pleine mer, La pleine campagne. On dit encore, par analogie, Le plein ciel. Faire une pleine eau, Se baigner à distance du rivage.

En plein soleil, Au plus fort du soleil. En plein air, Dans un lieu non abrité. On dit aussi Le plein air. Les exercices de plein air.

En termes de Peinture, L'École du plein-air.

L'armée est en pleine marche, La plus grande partie des troupes qui la composent est en marche. L'ennemi est en pleine retraite, en pleine déroute, La retraite de l'ennemi se poursuit, sa déroute est complète. Cette province est en pleine révolte, en pleine insurrection, Elle est tout à fait révoltée, l'insurrection y est générale.

Tailler en plein drap, Tailler à même dans une pièce de drap; et, figurément et familièrement, Avoir amplement et abondamment tout ce qu'il faut pour l'exécution d'un dessein. On dit de même, au sens propre, Sculpter en plein bois.

Peindre en pleine pâte. Voyez PÂTE.

PLEIN se construit aussi avec les prépositions à et de, et sert à former plusieurs locutions adverbiales qui marquent l'intensité, l'abondance, le haut degré de la chose dont il s'agit. Crier à pleine tête, à pleine gorge. Voguer à pleines voiles. Boire à plein verre. De l'eau qui vient à plein tuyau. Un ruisseau qui coule à pleins bords. Une femme grosse à pleine ceinture. Des chevaux qui tirent à plein collier. Du vin qui sent la framboise à pleine bouche. Il a fait cela de plein gré, de son plein gré. À marée pleine, Quand le flux est le plus haut.

Fig., À pleines mains, Abondamment, libéralement. Donner, répandre de l'argent à pleines mains.

En termes de Manège, Ce cheval a un appui, une bouche à pleine main, Il a la bouche bonne.

En termes de Guerre, Tir de plein fouet, Tir sous un angle très aigu.

En termes de Jurisprudence, De plein droit, Sans conteste, sans qu'il soit nécessaire de recourir à une décision.

EN PLEIN, loc. adv. Pleinement, complètement. Le soleil donnait en plein sur nous. Donner en plein dans un piège.

À PLEIN, loc. adv. Entièrement. De cette colline, on découvre à plein toute la vallée. Il sent à plein le traître.

TOUT PLEIN, loc. adv. On trouve tout plein de gens qui pensent que.... Il y a tout plein de monde dans les rues. Il y en a tout plein. Il est très familier.

plein

Plein, m. monosyllab. Signifie rempli, non pas à comble, ains à capacité ou mesure, Iusta plenitudine refertus, Il vient du mot Latin Plenus.

Pleine, f. penac. Plena, referta, voyez Plein.

Plein de grande bonté, prouësse, chevallerie, preud'hommie, et Pleine de grande beauté, disoit on de celuy et celle esquels ces qualitez se trouvoyent en toute plenitude, sans que le contraire d'icelles qualitez eust aucun lieu en l'homme ou en la femme.

A demi plein, Semiplenus.

A pur et à plein, Iure pleno, B.

Plein et pesant, Grauidus.

Massif et plein, Solidus.

Estre tout plein et tout farci, Praescatere.

Plein de quelque chose que ce soit, Saburratus.

Plein de pleurs, Moestus, Lachrymarum plenus.

Plein de pleurs, ou qu'on doit pleurer, ou qui incite à pleurer, Flebilis.

Fort plein de dueil, Perluctuosus.

Tout plein de voluptez, Confertus voluptatibus.

Plein jusques à la gorge, Cibo confertus.

¶ Les chameaux ont du laict jusques à ce qu'ils soyent pleins, et ayent des petis au ventre, Cameli lac habent donec iterum grauescant.

Pleine, f. c'est remplie, Plena, et par abusion du mot Grauida, ce qu'on dit pour le regard des bestes, comme la lyce, la louve est pleine: car pour le regard des femmes, on use de ce mot grosse.

Pleine lune, Plenilunium, Plena luna.

Faire quelque chose tout à plein, Plene facere.

En pleine Cour, ou en pleine audience, Palam Curiae consessu coronaque, B.

Pleine nuict, c'est plus que nuict serrée, et autant que haulte nuict, comme, Il est venu en pleine nuict, Silentio noctis aduenit, Liu. lib. 23. C'est l'endroit de la nuict que les Latins appellent, Conticinium.

Pleine puissance, est puissance absoluë d'un Prince souverain, phrase usitée és lettres patentes octroyées par les Roys de France, soyent en forme de chartre ou autres, en leur chancelerie, disans, de nostre certaine science, pleine puissance et authorité royale, lesquels mots de pleine puissance, ne deussent par raison, estre mis, si n'est és cas où l'absoluë puissance du Roy de faire ou desfaire est totalement requise, les raisons de la justice et equité, ne pouvans operer, mais on les y trouve souvent apposez sans ceste necessité.

plein


PLEIN, EINE, adj. PLEINEMENT, adv. PLÉNITUDE, s. f. [Plein, monos. plène, neman, plénitude: 1re è moy. au 2d et au 3e é fer. au dern.] Plein a plusieurs sens. 1°. Au propre, qui contient tout ce qu'il est capable de contenir. Il est oposé à vide. "Verre plein, bouteille pleine. "Cela n'est pas plein. En st. prov. plein comme un oeuf. = 2°. Par exagération; il se dit pour beaucoup. "Greniers pleins de bled; salle pleine de monde, etc. = 3°. Copieux et abondant. "Jardin plein de fruits; rivière pleine de poissons. = 4°. En parlant d'une bête qui porte des petits, on dit pleine et non pas grôsse ni enceinte. "La chate, la chiène, la jument est pleine. = 5°. Il se dit des ouvrages d'esprit et des chôses morales. "Livre plein d'érudition: homme plein d'esprit, de bonté, de courage, de probité, etc. "La Ste Vierge fut saluée par l'Ange comme pleine de grâce: cette vie est pleine de misère. = Homme plein de dificultés, fort dificultueux; plein d'expédiens, qui en troûve sur tout; plein de lui-même, qui a une haute opinion de sa persone. — Être plein d'une chôse, en avoir encôre l'imagination toute ocupée. Madame de Sévigné réunit le propre et le figuré dans la même phrâse. "Je ne devrois point vous parler de cette grande nouvelle; les gazettes en sont pleines; mais comme nous le sommes aussi, et qu'on ne parle d'autre chose, cela se trouve naturellement au bout de la plume. Elle dit âilleurs: "Je vous rebats un peu cet article: c'est qu'en vérité j' en suis pleine. — Être plein de loisir; maitre de son tems et sans afaires. = 6°. Entier, absolu. "Avoir pleine autorité, ou, puissance de disposer de, ou, pleine liberté de faire. Remporter une pleine victoire. = Plein pouvoir. "Avoir plein pouvoir de: doner plein pouvoir à: les Ambassadeurs se comuniquent leurs pleins pouvoirs. = 7°. Avec la prép. en, il forme plusieurs expressions adverbiales: en plein jour, en pleine rûe, en plein marché; en plein Sénat, en plein Parlement; en pleine mer; arbre en plein vent; être en plein champ; armée en pleine marche, etc. et avec les prép. à et de: crier à pleine tête, à pleine gorge; voler à pleines voiles: uriner à plein canal; de l'eau, qui vient à plein tuyau: cheval grâs à pleine peau; ce vin sent la framboise à pleine bouche; doner à pleine main ou à pleines mains, etc. etc. "De plein droit; franchir un fôssé de plein saut; ce qui se dit au figuré de celui, qui s' élève tout d'un coup d'une petite charge à une grande.
   Rem. 1°. Plein, comme les adverbes de quantité régit le génitif avec l'article indéfini: "Muid plein de vin, grenier plein de bled, bourse pleine d'or; livre plein de recherches; et non pas du vin, du bled, de l'or, des recherches; comme parlent plusieurs dans les Provinces méridionales. L'Acad. critiqua aûtrefois ce vers du Cid:
   Et mes plus doux souhaits sont pleins d'un repentir.
Il falloit mettre plutôt, sont pleins de repentir. Sent. sur Le Cid. = 2°. Plein mis devant le substantif sert à doner quelque sorte d'énergie à ce qu'on veut dire: un plein panier de fruits; un plein boisseau de noix. Acad. = 3°. Pleine, se dit des fémelles des animaux et grôsse des femmes. Le peuple dit: je suis plein, pour dire j'ai beaucoup mangé. Les femmes et encore plus les filles, qui le disent, outre qu'elles se servent d'une expression vicieûse, prêtent à une mauvaise équivoque. Elles ne doivent dire ni, je suis chaûde, ni je suis pleine.
   PLEIN, s. m. Le plein et le vide. = En termes d'Écritûre, le plein de la plume est oposé au délié: c'est une certaine largeur dans le trait. — Quand on tire au but; on dit, mettre dans le plein, ou en plein. = Au jeu de Trictrac, faire, conserver, tenir, rompre son plein.
   PLEIN, adv. Autant que la chôse peut en contenir; avoir du vin plein sa câve; de l'argent plein ses poches, etc. = Tout plein, beaucoup. "Tout plein de gens: avoir tout plein d'argent; en avoir tout plein. "Il y a tout plein de fruits au marché: il y en a tout plein. — Je le crois bâs et populaire. L'Acad. ne le traite que de familier. "Vous avez dans la tête tout plein de belles choses, et je ne sais combien de livres: il y a de la diférence de vous à moi, et une bien grande. Th. d'Éduc. C'est une fille du Peuple, qui parle. = À~ plein: tout-à-fait, entièrement. "Il a traité à plein cette question: il a été absous à pur et à plein.
   PLEINEMENT, entièrement, tout-à-fait. "J'en suis pleinement convaincu; il s'en est pleinement justifié. Il ne se dit point dans le sens propre de plein.
   PLÉNITUDE; n'a d'usage au propre que dans cette phrâse, plénitude d'humeurs, ou simplement, plénitude. "Cela marque une grande plénitude d'humeurs: "Il n'est malade que de plénitude. = Il se dit au figuré de la puissance des Souverains, et en style de Chancellerie. "Par plénitude de puissance, les Rois, les Papes acordent certaines grâces; et en style de l'Ecritûre; plénitude de grâce: "La plénitude de la Divinité habitoit en lui corporellement. St. Paul parlant de J. C. Ce sont phrâses consacrées, comme aussi quand on dit: N. S. est venu au monde dans la plénitude des tems. = * L'Ab. Prévot done à plénitude le sens d'étendûe. "Cette collection (des voyages) représente avec autant d'ordre que de plénitude l'état présent de toutes les Nations. Préf. de l'Hist. Gén. des Voyages. Le mot est impropre et a tout l'air d'un anglicisme.

Synonymes et Contraires

plein

adjectif plein
1.  Se dit d'une voix forte.
2.  Qui ne comporte pas de vide.
3.  Qui est bien en chair.
5.  Qui est à son plus haut degré.

plein

adverbe plein
Familier.
Plein de.
Traductions

plein

(plɛ̃)

pleine

(plɛn)
adjectif
1. complètement rempli une valise pleine La bouteille est pleine d'eau.
2. qui contient qqch en grande quantité une dictée pleine de fautes
3. complet, entier travailler à plein temps la pleine lune plein tarif
4. au milieu de en plein air en plein jour être en plein travail

plein


préposition
en grande quantité dans qqch avoir de l'argent plein les poches

plein


adverbe
beaucoup avoir plein d'argent

plein

full, solid, stuffedבלום (ת), גדוש (ת), מוצף (ת), מלא (ת), מְשֻׁפָּע, גָּדוּשׁ, מָלֵאvol, gevuld (met), massief, veel, vol (met), volkomen, volledig, volop, rond, solidevoll, abkommen, durchgehendlleno, macizo, sólidopieno, colmo, completo, pienotto, solidopełny, wytrzymałyplinγεμάτος, συμπαγήςполный, цельныйمُصْمَت, مـُمْتَلِيءplnýfuld, hårdkiinteä, täysikrut, pun中が詰まっている, 満ちて가득한, 단단한full, massivcheio, sólidofast, fullเต็ม, ตันdolu, katıđặc, đầy实心的, 满的пълен
nom masculin
contenu total d'un récipient faire le plein d'essence

plein

[plɛ̃, plɛn]
adj
(= rempli) → full
plein à craquer → full to bursting
avoir les mains pleines → to have one's hands full
plein de → full of (= beaucoup de) → lots of
La rue est pleine de gens → The street is full of people.
un gâteau avec plein de crème → a cake with lots of cream
(non creux) [porte, roue] → solid
(= gravide) [chienne] → pregnant; [jument] → in foal
(autres locutions) avoir de l'argent plein les poches → to have loads of money
en avoir plein le dos → to have had it up to here >
à pleines mains [ramasser] → in handfuls; [empoigner] → firmly
en plein air → in the open air
jeux en plein air → outdoor games
en plein jour → in broad daylight
en pleine mer → on the open sea
en plein milieu → right in the middle
en pleine nuit → in the middle of the night
à plein régime → at maximum revs (fig) → at full speed
en pleine rue → in the middle of the street
en plein soleil → in direct sunlight
à plein temps → full-time
Elle travaille à plein temps → She works full-time.
nm
[carburant] faire le plein → to fill up (with petrol (Grande-Bretagne)), to fill up (with gas (USA))
Le plein, s'il vous plaît → Fill it up, please.
(= maximum) faire le plein des voix → to get the maximum number of votes possible
(autres locutions) tourner à plein [usine, machine] → to work at full capacity
en plein sur → right on pleins
nmpl (CALLIGRAPHIE)downstrokes