pleure-pain

PLEURE-PAIN

(pleu-re-pin) s. m.
Avare qui se plaint toujours. Au plur. Des pleure-pain.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    On dit de vous que vous n'estes qu'un pleure-pain, et vostre femme une chiche-face [CHOLIÈRES, Contes, t. II, Après-din. 2]