pliant, ante

PLIANT, ANTE

(pli-an, an-t') adj.
Qui plie facilement.
Il [le jeune oiseau] sort, et, balancé sur la branche pliante, Il hésite, il essaie une aile encor tremblante [DELILLE, Trois règnes, VIII]
Fig. Accommodant, docile.
C'était un homme assez docte [Bucer], d'un esprit pliant, et plus fertile en distinctions que les scolastiques les plus raffinés [BOSSUET, Variat. III, 3]
L'on désirerait de ceux qui ont un bon cœur, qu'ils fussent toujours pliants, faciles, complaisants [LA BRUY., XI]
Table pliante, table composée de plusieurs parties qui se replient au besoin, de manière à tenir moins d'espace.
Siége pliant, siége qui se plie en deux, et qui n'a ni bras ni dossier.
Enfin, il fut décidé que le Dauphin n'aurait qu'un siége pliant devant le roi d'Angleterre, mais qu'il aurait un fauteuil devant la reine [LA FAY., Mém. cour de France, Œuv. t. II, p. 406, dans POUGENS.]
Substantivement.
ôtez ce pliant et apportez un fauteuil [MOL., Fest. de P. IV, 3]
M. de Guise n'eut qu'un pliant devant madame sa femme [SAINT-SIMON, 35, 146]
S. m. pl.Terme de chasse. Pliants ou perches, branches que l'on plie dans les avenues des pipées, pour y tendre des gluaux.

SYNONYME

  • FLIABLE, PLIANT.
    Il y a une différence entre ces adjectifs : ce qui est pliable, est susceptible d'être plié, quoique peut-être il n'ait jamais été plié. On ne dit pas un siége pliable mais un siége pliant. Un caractère pliable est un caractère qui n'a pas encore été plié, mais qui peut l'être ; un caractère pliant est un caractère qui plie facilement [LAVEAUX, ]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Tangrès [Tancrède] li fius marchis feri [frappa] Salehadin, L'escu li a trencié et le pliant hermin [, Ch. d'Ant. II, 567]