plombée

PLOMBÉE

(plon-bée) s. f.
Anciennement, flèche armée de plomb. Massue garnie de plomb.
Terme de pêche. Corde garnie de balles de plomb, dont on borde le pied de certains filets, afin qu'ils se maintiennent au fond de l'eau.
Terme de charpentier. Action de prendre l'aplomb d'une pièce de bois par les deux bouts, afin de refaire une des faces.
Composition dont on se sert pour colorer en rouge.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    La siste [sixième] chose con doit apenre les batilleurs, est ferir de maches plomées pendues à chaines de fer à un baston gros, et cele plomée donne très grand cop, qui ferir en sot [sut] [DU CANGE, plumbatae.]
  • XVe s.
    Là estoit le cliquetis sur ces bassinets si grand et si haut d'espées, de haches, de plombées et de maillets de fer.... [FROISS., II, II, 197]
    Là furent abattus vilainement et mortellement l'un sur l'autre et ferus de haches et de plommées [ID., II, III, 30]

ÉTYMOLOGIE

  • Plombé.

plombée

Une plombée, Glans plumbata.