plonger

(Mot repris de plongerions)

plonger

v.t. [ lat. pop. plumbicare, de plumbum, plomb ]
1. Faire entrer qqch, entièrement ou en partie, dans un liquide : Plonger des pommes de terre dans la friture baigner immerger, tremper
2. Enfoncer vivement : Plonger la main dans sa poche enfouir, introduire ; enlever de, retirer de
3. Fig. Mettre brusquement ou complètement dans un certain état physique ou moral : La panne a plongé la ville dans l'obscurité. Son échec la plongea dans le désespoir jeter, précipiter
Plonger son regard ou ses yeux dans qqch,
le regarder de façon insistante : Il plongeait ses yeux dans le sac à main de sa voisine.
v.i.
1. S'enfoncer entièrement dans l'eau : Un sous-marin qui plonge.
2. Sauter dans l'eau, la tête et les bras en avant ; effectuer un plongeon : Elle a plongé en arrière du second plot.
3. Aller du haut vers le bas ; descendre brusquement vers qqch : L'aigle plongea sur sa proie s'abattre, fondre
4. Être enfoncé profondément dans qqch : Des racines qui plongent dans le sol.
5. Dans différents sports de ballon, s'élancer brusquement pour faire une interception : Le gardien de but plongea pour arrêter le ballon.

se plonger

v.pr.
S'adonner entièrement à une activité : Il se plongea dans son travail jusqu'au soir s'absorber dans

plonger


Participe passé: plongé
Gérondif: plongeant

Indicatif présent
je plonge
tu plonges
il/elle plonge
nous plongeons
vous plongez
ils/elles plongent
Passé simple
je plongeai
tu plongeas
il/elle plongea
nous plongeâmes
vous plongeâtes
ils/elles plongèrent
Imparfait
je plongeais
tu plongeais
il/elle plongeait
nous plongions
vous plongiez
ils/elles plongeaient
Futur
je plongerai
tu plongeras
il/elle plongera
nous plongerons
vous plongerez
ils/elles plongeront
Conditionnel présent
je plongerais
tu plongerais
il/elle plongerait
nous plongerions
vous plongeriez
ils/elles plongeraient
Subjonctif imparfait
je plongeasse
tu plongeasses
il/elle plongeât
nous plongeassions
vous plongeassiez
ils/elles plongeassent
Subjonctif présent
je plonge
tu plonges
il/elle plonge
nous plongions
vous plongiez
ils/elles plongent
Impératif
plonge (tu)
plongeons (nous)
plongez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais plongé
tu avais plongé
il/elle avait plongé
nous avions plongé
vous aviez plongé
ils/elles avaient plongé
Futur antérieur
j'aurai plongé
tu auras plongé
il/elle aura plongé
nous aurons plongé
vous aurez plongé
ils/elles auront plongé
Passé composé
j'ai plongé
tu as plongé
il/elle a plongé
nous avons plongé
vous avez plongé
ils/elles ont plongé
Conditionnel passé
j'aurais plongé
tu aurais plongé
il/elle aurait plongé
nous aurions plongé
vous auriez plongé
ils/elles auraient plongé
Passé antérieur
j'eus plongé
tu eus plongé
il/elle eut plongé
nous eûmes plongé
vous eûtes plongé
ils/elles eurent plongé
Subjonctif passé
j'aie plongé
tu aies plongé
il/elle ait plongé
nous ayons plongé
vous ayez plongé
ils/elles aient plongé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse plongé
tu eusses plongé
il/elle eût plongé
nous eussions plongé
vous eussiez plongé
ils/elles eussent plongé

PLONGER

(plon-jé. Le g prend un e devant a et o : plongeant, plongeons) v. a.
Faire entrer un corps dans un liquide. Plonger une cruche dans la rivière.
Elle égorge un bélier à leurs vues, Le plonge en un bain d'eaux et d'herbes inconnues... [CORN., Médée, I, 1]
Plonger de la chandelle, lui donner plusieurs couches de suif, en la trempant dans le moule qui en est rempli.
Enfoncer dans.
C'est lui [le distrait] qui entre dans une église, et, prenant l'aveugle qui est collé à la porte pour un pilier et sa tasse pour le bénitier, y plonge sa main... [LA BRUY., XI]
Il [Cranmer] plongea d'abord dans les flammes la main qui avait signé l'abjuration, et n'élança son corps dans le bûcher que quand sa main fut tombée [VOLT., Mœurs, 136]
J'ai fait, jusqu'au moment qui me plonge au cercueil, Gémir l'humanité du poids de mon orgueil [VOLT., Alz. V, 7]
Mettre dans quelque lieu bas. Plonger dans un cachot.
Une foule inhumaine Dans des gouffres profonds [les mines] nous plonge et nous enchaîne [VOLT., Alz. II, 1]
Faire pénétrer.
Tâtant son ennemi au défaut des armes, lui plongea le poignard dans le flanc [VAUG., Q. C. IX, 5]
Il enfonce son épée dans le cœur de cet enfant ; il la retire toute fumante et pleine de sang pour la plonger dans ses propres entrailles [FÉN., Tél. V]
Fig. Plonger le poignard dans le sein de quelqu'un, lui causer une vive et profonde douleur.
Fig. Jeter, faire entrer dans quelque chose que l'on compare à un liquide.
Et ce qu'ils ont osé contre leur servitude N'en a rendu le joug que plus fort et plus rude ; Qu'a fait Mardonius, qu'a fait Indibilis, Qu'y plonger plus avant leurs trônes avilis ? [CORN., Sert. II, I]
Tout cela sera plongé, s'il plaît à Dieu, dans le silence ; c'est tout le mieux [SÉV., 27 déc. 1688]
Pour la plonger entièrement dans l'amour du monde, il fallait ce dernier malheur ; quoi ? la faveur de la cour [BOSSUET, Anne de Gonz.]
Dans quel trouble nouveau cette fuite me plonge ! [RAC., Iphig. II, 7]
Les richesses... les avaient plongés [les Syracusains] dans la mollesse, en leur inspirant du dégoût pour toute fatigue et toute application [ROLLIN, Hist. anc. t. X, p. 118, dans POUGENS]
Malheur à celui que quelqu'une de ces pensées, que je jette au hasard à mesure que la lecture du philosophe me les offre, ne plongera pas dans la méditation ! [DIDER., Claude et Nér. II, 1]
V. n. S'enfoncer sous l'eau. Il plongea trois fois.
Et la sonde Plonge et replonge en vain dans une mer sans fond [C. DELAV., Messén. III, 2]
Descendre au fond de l'eau pour y chercher quelque objet, ou pour y travailler. Terme de marine. Plonger, se dit quelquefois pour caler et tanguer, en parlant d'un navire.
Fig. Se jeter dans ou sur.
Le milan, par une retraite habile, plonge dans le trou et passe à travers [VOLT., Dial. 25]
....Comme un vautour qui plonge sur sa proie, Le malheur, à ces mots, pousse en signe de joie Un long gémissement [LAMART., Méd. I, 7]
Par extension, s'enfoncer.
L'œil plonge avec effroi sous sa profonde voûte [DELILLE, Én. VI]
Fig.
Là, l'homme avec son cœur revient s'entretenir, Médite le présent, plonge dans l'avenir [DELILLE, Jard. ch. IV]
Son regard immortel, que rien ne peut tenir... Réveille le passé, plonge dans l'avenir [LAMART., Médit. I, 30]
Avoir une direction de haut en bas.
Les tribunes toutes magnifiquement remplies, où je me mis pour plonger à mon aise sur la cérémonie [SAINT-SIMON, 276, 226]
La cime du Cramont ne domine pas sur l'Allée blanche ; elle en est séparée par des chaînes de montagnes plus basses qui empêchent que les yeux plongent jusqu'au fond de cette vallée [SAUSSURE, Voy. Alpes, t. IV, p. 45, dans POUGENS]
Nous pouvions voir les environs, les passants ; et, quoiqu'au quatrième étage, plonger dans la rue tout en mangeant [J. J. ROUSS., Confess. VIII]
Se dit du canon dont la décharge se fait obliquement de haut en bas.
Il promettait qu'une tranchée passerait en sûreté au pied d'une montagne d'où l'on était vu de la tête jusqu'aux pieds, et d'où huit pièces de canon et une grosse mousqueterie plongeaient de tous côtés [FONTEN., Renau.]
Les galères s'ouvrirent le passage sous le canon ennemi, qui ne plongeait pas assez [VOLT., Russ. II, 5]
Terme de géologie. Lorsqu'une couche ou lit de rochers, au lieu d'être parfaitement horizontale, incline plus ou moins, on dit qu'elle plonge.
Se plonger, v. réfl. Entrer sous l'eau.
Les Indiens, de temps immémorial, se plongeaient et se plongent encore dans le Gange [VOLT., Dict. phil. Baptême.]
Quand on approche du nid, la mère se précipite et se plonge, et les petits tout nouvellement éclos se jettent à l'eau pour la suivre [BUFF., Ois. t. XV, p. 395]
Fig. Se plonger dans le sang, commettre un meurtre, des meurtres.
Dans le sang innocent ta main va se plonger [RAC., Esth. III, 3]
Mais, sur la foi d'un songe, Dans le sang d'un enfant voulez-vous qu'on se plonge ? [ID., Athal. II, 5]
Fig. Se plonger dans la fontaine de Jouvence, employer tous les artifices pour paraître plus jeune qu'on n'est.
On se plonge soir et matin Dans la fontaine de Jouvence [LA FONT., Fabl. VI, 21]
10° Fig. S'enfoncer dans ce que l'on compare aux eaux.
Balas, qui se crut au-dessus de tout, se plongea dans la débauche, et s'attira le mépris de tous ses sujets [BOSSUET, Hist. I, 9]
Quoi ! pour d'injustes lois que vous pouvez changer, En d'éternels chagrins vous-même vous plonger ! [RAC., Bérén. IV, 5]
De tous ces vains plaisirs où leur âme se plonge, Que leur restera-il ? ce qui reste d'un songe [ID., Athal. II, 9]
Il gagna le Prado, où, s'étant assis sous des arbres, il se plongea dans une profonde rêverie [LE SAGE, Diabl. boit. ch. 21]
Mais la nature est là qui t'invite et qui t'aime ; Plonge-toi dans son sein qu'elle t'ouvre toujours [LAMART., Méd. I, 6]
Se plonger en des remercîments, faire d'infinis remercîments.
Harlay, humble et modeste, se plonge en remercîments [SAINT-SIMON, 173, 51]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Je vinc [vins] en la haltece de mer,e la tempestet plunjat mei [, Liber psalm. p. 88]
    Quant veneit que li jurs ert [était] en la nuit plungiez [, Th. le mart. 102]
    À la foiz avient ke cil cui avarisce navret [blesse], voit un altre plonchier el voragine [gouffre] de luxure [, Job, p. 451]
  • XIIIe s.
    Un petitet sans plus en boivent ; Et quant la douçor aparçoivent, Volentiers si parfont iroient, Que tuit dedens se plungeroient [, la Rose, 6038]
  • XIVe s.
    Les autres [flèches] sont si fichiées ou [au] cors, que les barbes i sont du tout en tout repostes [cachées] et plongiées [H. DE MONDEVILLE, f° 38, verso]
  • XVe s.
    Item, avec ce doivent estre garnis de certains hommes duitz et appris de plongier en l'eaue et à longue alaine eulx y tenir, lesquels, tandis que la bataille dure, voisent [aillent] soubz l'eaue à bonnes grosses tarieres perir [sic] la nef, si que l'eaue y entre de toutes parts [, le Jouvencel, dans JAL.]
  • XVIe s.
    Le sommeil, auquel les enfants sont plongez beaucoup plus que nous ne sommes [MONT., I, 195]
    Tout à un coup il se plongea en yvrongnerie et jeu de dez, tellement qu'il y passoit la plus grande et meilleure partie du temps [AMYOT, Démétr. 74]
    Si commanda à quelques pescheurs, qu'ilz se plongeassent soudain en l'eau [ID., Anton. 36]
    Cleopatra commanda à l'un de ses serviteurs qu'il se hastast de plonger devant ceulx d'Antonius [ID., ib. 36]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, plonki ; picard, plonker ; artois, plomard, le plongeon ; prov. plombar ; ital. piombare, tomber à plomb. Le français vient d'une forme non latine plumbicare, comme venger de vindicare. Le wallon plonki vient de plonk, plomb. Les diverses formes assurent trop l'étymologie latine de plonger pour qu'on cherche une origine celtique : kimry, plung, action de plonger ; bas-breton, plumia, pluia, plonger.

plonger

PLONGER. v. tr. Enfoncer quelqu'un, quelque chose dans l'eau ou dans quelque autre liquide. Plonger une cruche dans la rivière. On l'a plongé dans la piscine jusqu'au cou. Plonger quelqu'un dans la mer.

Plonger un poignard dans le coeur, dans le sein de quelqu'un, Lui enfoncer un poignard dans le coeur, dans le sein; et, figurément, Lui causer un chagrin profond, violent. C'est lui plonger le poignard dans le coeur que de lui annoncer cette nouvelle.

PLONGER s'emploie aussi figurément et signifie Mettre profondément. La perte de son fils le plongea dans la douleur. C'est lui seul qui vous a plongé dans la misère. Cet accident me plonge dans un embarras d'où j'aurai de la peine à me tirer. Votre discours m'a plongé dans une cruelle perplexité. Il est plongé dans son travail. Cette vue m'avait plongé dans une rêverie profonde, dans de profondes réflexions.

Se plonger dans la douleur, se plonger dans la débauche, etc., S'abandonner entièrement à la douleur, à la débauche, etc.

PLONGER est encore intransitif et alors il signifie S'enfoncer entièrement dans l'eau, en sorte que l'eau passe par-dessus la tête. Plonger sous l'eau. Apprendre à plonger. Il plonge comme un canard. Ceux qui pêchent les perles plongent dans la mer pour en rapporter les huîtres.

Il signifie aussi Avoir une direction de haut en bas. Du haut de cette montagne, la vue plonge sur une magnifique vallée. Du haut de la Tour Eiffel, on plonge sur tout Paris. Ce coup de canon est tiré en plongeant.

Fig., Plonger, Faire la révérence de cour.

plonger

Plonger, acut. Est ores actif, et signifie mettre quelqu'un dans l'eauë, Immergere, et ores neutre, et signifie aller au plonge ou pour plaisir, Mergere, ou pour retirer quelque chose du fond de l'eauë, Vrinare. Plin. lib. 9. c. 30.

Plonger souvent, Mersare.

Synonymes et Contraires

plonger

verbe plonger
1.  Faire entrer dans un liquide.
2.  Enfoncer une partie du corps dans.
3.  Mettre dans un certain état.

plonger (se)

verbe pronominal plonger (se)
Être absorbé dans quelque chose.
Traductions

plonger

(plɔ̃ʒe)
verbe intransitif
1. sauter dans l'eau la tête la première plonger du troisième plongeoir
2. aller sous l'eau et s'y déplacer plonger avec un masque et un tuba
3. occuper son esprit entièrement, s'abandonnerà plonger dans ses réflexions

plonger

dive, plunge, dipduiken, (in het water) duiken, (onder)dompelen, boren (in), overzicht hebben, storten (in), verdwijnen, verzinken (in), zich laten vallen (op), dompelen, verzinken, stortenטבל (פ'), צלל (פ'), שיקע (פיעל), צָלַל, טָבַלllançar-se de cap, llançar-se en picatponořit, ponořovat, skočit do vody, vrhnout sedykke, styrteplonĝizambullirse, bucearalábuktatbenam, membenamkan, menyelamimmergere, tuffarsimergulhardyka, störta sigtauchen, planschen, springen, eintauchenκαταδύομαι, βουτώ, βυθίζωيَغْطُسُ, يَغْطِسُsukeltaa, syöksyäpasti, roniti突っ込む, 飛び込む다이빙하다, 뛰어들다dykk, stupezanurkować, zanurzyćнырять, погружать(ся)ดำน้ำ, พุ่งไปอย่างรวดเร็วdalmak, hızla atlamaklao đầu xuống nước, lao xuống跳水, 跳进
verbe transitif
1. enfoncer qqch dans un liquide plonger les pâtes dans l'eau bouillante
2. mettre, enfoncer panne d'électricité qui plonge la ville dans l'obscurité plonger la main dans une boîte

plonger

[plɔ̃ʒe]
vi
(dans l'eau) → to dive
Elle a plongé dans la piscine → She dived into the swimming pool.
(fig) plonger dans un profond sommeil → to sink immediately into a deep sleep
être plongé dans son travail → to be absorbed in one's work
vt
(= enfoncer) plonger qch dans → to plunge sth into
J'ai plongé ma main dans l'eau → I plunged my hand into the water.
(fig) plonger qn dans l'embarras → to throw sb into confusion [plɔ̃ʒe] vpr/réfl
se plonger dans un livre → to get absorbed in a book