ployant, ante

PLOYANT, ANTE

(plo-ian, ian-t') adj.
Qui ploie, qui cède, qui fléchit.
Et son âme ployante, attendant l'avenir, Sait faire également sa cour et la tenir [CORN., Othon, II, 4]
Personne n'était de meilleure compagnie [que Harcourt], ployant, doux, accessible [SAINT-SIMON, 101, 73]
S. m. Siége qui plie.
Monseigneur le duc de Bourgogne se déshabilla dans l'antichambre au milieu de toute la cour, assis sur un ployant [SAINT-SIMON, 51, 108]
On dit aujourd'hui uniquement un pliant.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Plançons de bois, tous ployans pour leurs chevaus lier [FROISS., I, I, 38]