ployer

(Mot repris de ployasse)

ployer

[ plwaje] v.t. [ du lat. plicare, plier ]
Tordre en fléchissant ou en courbant : Les rafales de vent ploient les arbres courber, plier
v.i.
1. S'infléchir ; se courber : La planche ploie sous la charge courber, fléchir, plier
2. Fig. Céder devant qqch, sous la contrainte : Les démocrates n'ont jamais ployé s'incliner, obéir ; résister

ployer

(plwaje)
verbe intransitif
1. se plier sous le poids ou la force de qqch un arbre qui ploie sous la neige un corps qui ploie sous l'effort
2. figuré personne ne plus être capable de résister à qqch une personne qui ploie sous les dettes

ployer


Participe passé: ployé
Gérondif: ployant

Indicatif présent
je ploie
tu ploies
il/elle ploie
nous ployons
vous ployez
ils/elles ploient
Passé simple
je ployai
tu ployas
il/elle ploya
nous ployâmes
vous ployâtes
ils/elles ployèrent
Imparfait
je ployais
tu ployais
il/elle ployait
nous ployions
vous ployiez
ils/elles ployaient
Futur
je ploierai
tu ploieras
il/elle ploiera
nous ploierons
vous ploierez
ils/elles ploieront
Conditionnel présent
je ploierais
tu ploierais
il/elle ploierait
nous ploierions
vous ploieriez
ils/elles ploieraient
Subjonctif imparfait
je ployasse
tu ployasses
il/elle ployât
nous ployassions
vous ployassiez
ils/elles ployassent
Subjonctif présent
je ploie
tu ploies
il/elle ploie
nous ployions
vous ployiez
ils/elles ploient
Impératif
ploie (tu)
ployons (nous)
ployez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais ployé
tu avais ployé
il/elle avait ployé
nous avions ployé
vous aviez ployé
ils/elles avaient ployé
Futur antérieur
j'aurai ployé
tu auras ployé
il/elle aura ployé
nous aurons ployé
vous aurez ployé
ils/elles auront ployé
Passé composé
j'ai ployé
tu as ployé
il/elle a ployé
nous avons ployé
vous avez ployé
ils/elles ont ployé
Conditionnel passé
j'aurais ployé
tu aurais ployé
il/elle aurait ployé
nous aurions ployé
vous auriez ployé
ils/elles auraient ployé
Passé antérieur
j'eus ployé
tu eus ployé
il/elle eut ployé
nous eûmes ployé
vous eûtes ployé
ils/elles eurent ployé
Subjonctif passé
j'aie ployé
tu aies ployé
il/elle ait ployé
nous ayons ployé
vous ayez ployé
ils/elles aient ployé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse ployé
tu eusses ployé
il/elle eût ployé
nous eussions ployé
vous eussiez ployé
ils/elles eussent ployé

PLOYER

(plo-ié ; plusieurs disent ploi-ié ; Vaugelas remarque que la cour, pour plus grande douceur, prononçait player) , je ployais, nous ployions, vous ployiez ; que je ploie, que nous ployions, que vous ployiez ; l'y se change en i devant l'e muet : je ploie, je ploierai v. a.
Arranger une chose en plis. Ployer une étoffe. Ployez votre serviette.
Donner une courbure, une flexion. Ployer une branche d'arbre. Ployer les genoux. Fig. Ployer les genoux, faire des actes de servilité.
En vain, pour satisfaire à nos lâches envies, Nous passons près des rois tout le temps de nos vies à souffrir des mépris et ployer les genoux [MALH., I, 3]
Fig. Faire céder, faire fléchir.
L'exemple de leur race à jamais abolie Devra sous ta merci tes rebelles ployer [MALH., II, 12]
La coutume de voir les rois accompagnés de gardes, de tambours, d'officiers et de toutes les choses qui ploient la machine vers le respect et la terreur [PASC., Pens. v, 7, éd. HAVET.]
Ils ne rompront pas les lois, mais ils les ploieront à leurs intérêts [FLÉCHIER, Panég. II, 33]
Avec quelle soumission elle ploya sa volonté ! [ID., Aiguillon.]
Terme de charpente. Désassembler les bois de dessus l'épure, et les empiler avant de les transporter au bâtiment.
V. n. Courber, fléchir.
Le vendangeur ravi de ployer sous le faix [BOILEAU, Épît. VI]
Je sentis mon sang se glacer dans mes veines, mes genoux ployèrent sous moi, et je tombai sans connaissance [MARMONTEL, Cont. mor. Berg. alp.]
Fig. Être accablé, céder, fléchir.
Il n'y a rien dans ce royaume qui ne ploie sous votre autorité [BALZ., liv. II, lett. 20]
Soutiendrez-vous un faix sous qui Rome succombe,... Sous qui le grand Pompée a lui-même ployé ? [CORN., Pomp. I, 1]
C'est un tyran [l'amour] qui ne souffre point de compagnon.... il faut que toutes les passions ploient et lui obéissent [PASC., Pass. de l'amour.]
Déjà Dôle et Salins sous le joug ont ployé [BOILEAU, Art p. IV]
C'est lui qui devant moi refusant de ployer.... [RAC., Esther, II, 1]
Le pesant joug de la nécessité sous lequel il faut que tout être fini ploie [J. J. ROUSS., Em. II]
Mon cœur ploie Sous la joie [V. HUGO, Ball. 12]
Fig. Se ployer, s'accommoder à, se prêter à. Il se ploie à tout ce qu'on veut.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Se lui donez cest gant qui est ploiez.... [, Ronc. p. 120]
    Se droit n'en faites et le gaige ploier [, Raoul de C. 212]
  • XIIIe s.
    Li vallet toiserans doivent lessier oevre de tistre sitost que le premier cop de vespres sera sonés ; mès il doivent ploier leur oevres puis ces vespres [, Liv. des mét. 125]
    Un arbre tuert [se tord] et freint de trop souvent ploier [, La folle et la sage]
  • XVe s.
    Son oncle le duc de Bourgogne, qui le menera et ploiera du tout à sa volonté [FROISS., II, II, 161]
    .... Qui voelt la saucelle Ployer aise, il la prend vergelle [ID., Espinette amoureuse.]
    Car rompre vault pis que ployer, Et esbranlé mieulx que cheü [tombé] [A. CHART., Poésies, p. 514]
  • XVIe s.
    Bienheureuse est la main qui la ploya [une lettre] [MAROT, I, 372]
    Bref il congneut que toute nation Ployoit soubs luy comme au vent le sion [ID., I, 160]
    Non pas l'innovant [la langue], tant comme l'estirant et ployant [MONT., III, 353]
    La faveur me ploye, la crainte me roidit [ID., IV, 68]
    Il feinct, il ploie, il differe, selon le besoing des occasions [ID., IV, 153]
    Ilz ne le contrefaisoient [Alexandre] sinon en une façon de ployer un peu le col, et de parler haultainement [AMYOT, Pyrrhus, 115]
    Un genoil ployé en terre [ID., Anton. 58]
    La capitulation se fit aussitost à bagues sauves, enseigne desploiée et la meche allumée, sept jours de terme pour ployer bagage [D'AUB., Hist. II, 59]
    Puisque tant de fleaux qui te playent l'eschine N'arrachent un soupir de ta dure poitrine [DUBARTAS, 1re semaine.]

ÉTYMOLOGIE

  • Autre forme de plier ; Berry, pleyer, pléger.

ployer

PLOYER. (Il se conjugue comme BROYER.) v. tr. Fléchir, courber. Ployer une branche d'arbre. Ployer le genou.

Il signifie quelquefois Arranger une chose, en la pliant, en la mettant en rouleau, en paquet, etc. Ployez votre marchandise.

Il est aussi intransitif et signifie Céder. Tout ploiera à sa volonté.

Il s'emploie particulièrement en termes de Guerre et signifie Reculer, céder à une force supérieure. L'aile droite de l'ennemi a ployé.

Il s'emploie le plus ordinairement dans le style élevé. Dans le langage courant, on se sert de Plier. Voyez PLIER.

ployer


PLOYER, v. act. et neut. [Ploa-ié: 2e é fer. Devant l'e muet, l'y se change en i: il ploie: pron. ploâ, monos. long. Au futur et au conditionel, cet e ne se prononce pas: il ploiera, ploierait: pron. ploara, ploarè, en 2 syll.] Fléchir, courber. = Suivant Vaugelas, il ne faudrait dire plier, que pour faire des plis, mettre par plis; et ployer devrait se dire pour, céder, obéir, et en quelque façon succomber, comme ployer sous le faix; une planche qui ploye à force d'être chargée. Ménage se déclare nettement contre cette remarque; il veut qu'on dise toujours plier, en quelque signification que ce soit. L'usage a confirmé l'opinion de Ménage, et a réprouvé celle de Vaugelas, qui paraissait juste et raisonable. L'Acad. se contente de dire que ployer n' est plus guère d'usage que dans la Poésie et dans le haut style, et que hors de là on dit plier. Voy. PLIER. = On trouve dans MALHERBE, ployer les genoux; et dans Boileau.
   Le vendangeur ravi de ployer sous le faix.
M. Marmontel a dit plus récemment: "Mes genoux ployèrent sous moi, et je tombai sans conaissance.

Synonymes et Contraires

ployer

verbe intransitif ployer
1.  Littéraire. Se courber.
2.  Littéraire. Céder devant.

ployer

verbe transitif ployer
Traductions

ployer

bend, curve

ployer

buig

ployer

flectir

ployer

bøje

ployer

fleksi

ployer

taivuttaa

ployer

flectere

ployer

flexa, îndoi

ployer

piegarsi

ployer

[plwaje]
vt → to bend
vi
[branche] → to bend
[plancher] → to sag
ployer sous le poids de qch → to give beneath sb's weight