plumer

plumer

v.t.
1. Arracher les plumes d'une volaille, d'un oiseau : Plumer un poulet.
2. Fam. Dépouiller qqn de son argent : Il s'est fait plumer au poker escroquer, voler

plumer

(plyme)
verbe transitif
1. animal enlever les plumes d'un animal Le boucher plume les volailles avant de les vendre.
2. figuré prendre tout l'argent de qqn Il s'est fait plumer en jouant au poker.

plumer


Participe passé: plumé
Gérondif: plumant

Indicatif présent
je plume
tu plumes
il/elle plume
nous plumons
vous plumez
ils/elles plument
Passé simple
je plumai
tu plumas
il/elle pluma
nous plumâmes
vous plumâtes
ils/elles plumèrent
Imparfait
je plumais
tu plumais
il/elle plumait
nous plumions
vous plumiez
ils/elles plumaient
Futur
je plumerai
tu plumeras
il/elle plumera
nous plumerons
vous plumerez
ils/elles plumeront
Conditionnel présent
je plumerais
tu plumerais
il/elle plumerait
nous plumerions
vous plumeriez
ils/elles plumeraient
Subjonctif imparfait
je plumasse
tu plumasses
il/elle plumât
nous plumassions
vous plumassiez
ils/elles plumassent
Subjonctif présent
je plume
tu plumes
il/elle plume
nous plumions
vous plumiez
ils/elles plument
Impératif
plume (tu)
plumons (nous)
plumez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais plumé
tu avais plumé
il/elle avait plumé
nous avions plumé
vous aviez plumé
ils/elles avaient plumé
Futur antérieur
j'aurai plumé
tu auras plumé
il/elle aura plumé
nous aurons plumé
vous aurez plumé
ils/elles auront plumé
Passé composé
j'ai plumé
tu as plumé
il/elle a plumé
nous avons plumé
vous avez plumé
ils/elles ont plumé
Conditionnel passé
j'aurais plumé
tu aurais plumé
il/elle aurait plumé
nous aurions plumé
vous auriez plumé
ils/elles auraient plumé
Passé antérieur
j'eus plumé
tu eus plumé
il/elle eut plumé
nous eûmes plumé
vous eûtes plumé
ils/elles eurent plumé
Subjonctif passé
j'aie plumé
tu aies plumé
il/elle ait plumé
nous ayons plumé
vous ayez plumé
ils/elles aient plumé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse plumé
tu eusses plumé
il/elle eût plumé
nous eussions plumé
vous eussiez plumé
ils/elles eussent plumé

PLUMER

(plu-mé) v. a.
Arracher les plumes d'un oiseau.
Beaucoup d'enfants s'amusent à plumer leurs moineaux [VOLT., Dial. XXIV, 4]
Fig et familièrement. Plumer quelqu'un, en tirer de l'argent.
Elle a pourtant souvent plumé l'oison sans rire, La matoise qu'elle est [BOISROBERT, la Belle plaideuse, III, 7]
Qu'un homme soit plumé par des coquettes, Ce n'est pour faire au miracle crier [LA FONT., Femme avare.]
Elles résolurent de plumer l'oiseau, et eurent l'adresse de lui tirer de bonnes plumes de l'aile [LE SAGE, Guzm. d'Alf. VI, 2]
J'admire le train de la vie humaine ! nous plumons une coquette, la coquette mange un homme d'affaires, l'homme d'affaires en pille d'autres, cela fait un ricochet de fourberies le plus plaisant du monde [ID., Turcar. I, 13]
Plumer la poule sans la faire crier, faire ses affaires aux dépens de quelqu'un sans qu'il se plaigne ; faire des exactions sans qu'il y ait de plaintes.
En quelques provinces, plumer un bâton, un rameau, en ôter l'écorce ; plumer un fruit, le peler. Terme de pêche. Plumer un roseau, ôter avec un couteau les feuilles d'un roseau.
Terme de mégissier. Ôter la laine ou le poil de dessus une peau.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Quant son grenon [sa moustache] [il] senti qu'il a plumé [arraché], Or poez croire que moult fu aïré [, li Charois de Nymes, v. 1339]
    Plumer me velt li reis com fait oisel [, Gerard de Ross. p. 326]
  • XIIIe s.
    À pou que il ne m'a tué ; Mais je le r'ai moult bien plumé, Bien li ai les cheveus sachiez [, Ren. 24534]
    Faillir li ferai ses deniers, S'il ne li sourdent en greniers ; Si le plumeront nos puceles, Qu'il li faudra plumes noveles [, la Rose 10897]
  • XIVe s.
    Car s'il eüssent esté sage, Il fussent quittes du fouage, Dont li rois chascun an les plume [G. GUIART, Royaux lignages, v. 5287]
    Si l'esprevier prent ung oysel, il se boutera en espès buisson, et illecques plumera son oysel [, Modus, f° XCVI, verso]
  • XVIe s.
    Ils savent bien plumer l'oye sans la faire crier.... [FROMENTEAU, Finances, III, p. 67]
    Les Espagnols n'eussent jamais peu croire que le huguenot fust allé plumer la poulle en leur pays [BRANT., Hommes illustres, Chastillon.]
    À quoi songeoit-il [Platon], quand il definit l'homme un animal à deux pieds sans plume ? fournissant à ceux qui avoient envie de se mocquer de luy une plaisante occasion ; car, ayants plumé un chapon vif, ils alloient le nommant l'homme de Platon [MONT., II, 292]
    Plumer une chastaigne [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Plume ; wallon, ploumé ; Berry, pleumer, écorcer, peler, et plomer, plumer ; provenç. plumar ; cat. plomar. En latin, plumare veut dire garnir de plumes.
Synonymes et Contraires

plumer

verbe plumer
Familier. Escroquer quelqu'un.
Traductions