pluriel, elle

PLURIEL, ELLE

(plu-ri-èl, è-l' ; autrefois qu'on ne faisait pas sonner les consonnes finales, on prononçait plu-rié, et beaucoup ont conservé cette prononciation) adj.
Qui marque la pluralité dans les noms et dans les verbes. Terminaison plurielle. Substantif, adjectif pluriel.
Un nombre pluriel, ou une infinité d'infinis, seraient infiniment moins qu'un seul infini [FÉN., Exist. II, 2, Unité du premier être.]
S. m. Le pluriel, le nombre pluriel. Ce verbe est à la première personne du pluriel.
Je n'est qu'un singulier, avons est un pluriel [MOL., Femm. sav. II, 6]
Ce ne fut que vers la décadence de l'empire romain, que l'on commença à se servir du pluriel en parlant à un seul [FLEURY, Mœurs des Israél. tit. XVI, 2e part.]
Il se dit quelquefois d'un mot qui est au pluriel.
Il n'y a rien quelquefois de plus magnifique que les pluriels ; car la multitude qu'ils renferment leur donne du son et de l'emphase ; tels sont ces pluriels qui sortent de la bouche d'Œdipe dans Sophocle.... [BOILEAU, Longin, Sublime, XI]
On peut, tout au contraire, réduire les pluriels en singuliers ; et cela a quelque chose de fort grand : tout le Péloponnèse, dit Démosthène, était alors divisé en factions [ID., ib. X]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Singuler e plurel [il] aveit tut par igal [, Th. le mart. 55]
  • XIIIe s.
    Quant letres sont fetes d'iretages, ou d'aucunes convenences, ou d'aucuns marciés qui toucent à pluriex persones [BEAUMAN., XXXV, 16]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. plural ; ital. plurale ; du lat. pluralis, de plus (voy. PLUS).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    PLURIEL.
    Ajoutez :
  • Dans la grammaire arabe, pluriel externe, pluriel formé au moyen de la terminaison ; pluriel interne ou brisé, pluriel formé au moyen d'une modification intérieure, A. HOVELACQUE, Linguistique, p. 181, Paris, 1876.