plutôt

(Mot repris de plutot)
Recherches associées à plutot: actuellement, carrement, donc, maintenant

plutôt

adv. [ de plus et tôt ]
1. Indique une préférence, un choix : Regardez plutôt ce film. Venez plutôt lundi. Plutôt mourir que renoncer ou que de renoncer !
2. Marque une précision, une rectification dans le jugement porté : Il chante, ou plutôt il crie en réalité
3. Indique une tendance : Il est plutôt sympathique assez, passablement

plutôt que de

loc. prép.
(Suivi d'un inf.) Indique un choix préférentiel : Plutôt que de rire, vous feriez mieux de réfléchir au lieu de

PLUTÔT

(plu-tô) adv.
Plus promptement ; acception propre qui, prise figurément, indique que la personne ou la chose dont il s'agit est avant une autre.
C'est ici une effusion de mon cœur plutôt qu'un ouvrage et une méditation de mon esprit [FLÉCH., Duc de Mont.]
Le travail, aux hommes nécessaire, Fait leur félicité plutôt que leur misère [BOILEAU, Épît. II]
Lorsqu'il s'agit de combattre les forces maritimes des Perses, c'est plutôt Parménion qui a de l'audace, c'est plutôt Alexandre qui a de la sagesse [MONTESQ., Esp. X, 14]
De préférence, par préférence.
Hélas ! laissez-moi mon amour, Prenez plutôt ma vie [QUIN., Thés. IV, 1]
Il venait plutôt pour condamner que pour couronner leur ambitieux exemple [BOSSUET, Hist. II, 10]
Dieu ! donnez-nous la mort plutôt que l'esclavage [VOLT., Brutus, IV, 7]
Plutôt avec que et l'infinitif.
Que son cœur, tout à moi, d'un tel projet s'offense ; Qu'elle mourrait plutôt qu'en souffrir l'insolence [MOL., École des mar. II, 13]
Ah ! plutôt que souffrir ces douleurs insensées, Combien j'aimerais mieux... [A. CHÉNIER, Élég. XXX]
Plutôt que de, avec l'infinitif.
Sinon, faites état de m'arracher le jour Plutôt que de m'ôter l'objet de mon amour [MOL., Éc. des mar. III, 8]
Ceux qui nuisent à la réputation ou à la fortune des autres plutôt que de perdre un bon mot, méritent une peine infamante [LA BRUY., VIII]
Plutôt que, avec le verbe au subjonctif.
Ils combattront plutôt et l'une et l'autre armée, Et mourront par les mains qui leur font d'autres lois, Que pas un d'eux renonce aux honneurs d'un tel choix [CORN., Hor. III, 2]
La Seine dans son lit verra plutôt son onde Rebrousser contre-mont sa source vagabonde, Et plutôt le soleil luira dans les enfers, Que seulement je pense à sortir de mes fers [RACAN, Berger. II, 5]
Non, non, plutôt sur moi tombe cent fois la foudre, Qu'on m'oblige à changer ce que j'osai résoudre ! [TH. CORN., Maxim. IV, 2]
Plutôt les froids Lapons boiront l'onde du Gange, Que je cesse jamais de chanter sa louange [SEGRAIS, Égl. VII]
Plutôt, pour mieux dire.
Nouveau prédicateur aujourd'hui, je l'avoue, Ecolier ou plutôt singe de Bourdaloue [BOILEAU, Sat. x.]
Il faut vous oublier, ou plutôt vous haïr [RAC., Andr. I, 4]
Ou plutôt ils n'ont tous qu'une même pensée [ID., Brit. IV, 4]
D'autant plutôt, d'autant plus volontiers.
J'ai entrepris de vous faire amis [Bussy et Guitaut], d'autant plutôt qu'il me semble qu'une telle négociation est de ma force [SÉV., Lett. à Bussy, 23 août 1678]

REMARQUE

  • 1. Il ne faut pas confondre plutôt qui marque la préférence avec plus tôt, plus vite. C'est à la vérité un seul et même mot ; mais l'usage a établi une différence d'orthographe. Comme cette distinction, quant à l'orthographe, est tout à fait arbitraire et récente, on ne s'étonnera pas de trouver que dans les éditions anciennes elle n'est pas observée.
  • 2. L'Académie écrit : Il n'eut pas plutôt dit, il n'eut pas plutôt fait telle chose qu'il s'en repentit. Mais il est évident que, du moment qu'on établit entre plutôt et plus tôt une distinction, qui d'ailleurs était fort peu nécessaire, il faut écrire dans les exemples ci-dessus : il n'eut pas plus tôt dit, il n'eut pas plus tôt fait...
    Ils sont plus tôt des hommes parfaits que le commun des hommes ne sort de l'enfance [LA BRUY., II]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Elles me mangeront plus tost crue que cuite [, Berte, XXXVII]
  • XVIe s.
    Chascun choisit plustost à discourir du mestier d'un aultre que du sien [MONT., I, 57]
    Pitheus taschoit à luy persuader qu'il feist plus tost ce voyage par mer [AMYOT, Thésée, 8]

ÉTYMOLOGIE

  • Plus, et tôt.

plutôt

PLUTÔT. adv. De préférence. Il mourrait plutôt que d'avouer ses torts.

Il signifie aussi Plus exactement. Il est indolent plutôt que paresseux.

plutôt


PLUTôT, adv. [L'Acad. écrit plustôt, en avertissant qu'on écrit comunément plutôt. Pron. plutô. 2e lon. Il ne faut mettre le circonflexe que sur l'o, l'u étant bref.] Il est adverbe de tems ou de préférence: le jour arrive plutôt en été qu'en hiver; on mange plutôt d'une perdrix que d'un gigot. Wailly. "Plutôt mourir que d'offenser Dieu. Remarquez, 1°. que lorsqu'il suit un infinitif aprês la conjonction que, il faut mettre de devant: il mourrait plutôt que d'avouer son tort, et non pas, plutôt qu'avouer. "Plutôt mourir que de vous voir partir sans moi. = On peut pardoner aux Poètes de retrancher le de.
   Et plutôt que subir une telle aventure.
       Molière.
= 2°. Plutôt que joint à aimer mieux, est un pléonasme: "Il aime mieux mourir plutôt que d'y consentir. Dites, il aime mieux mourir que d'y consentir; ou il mourrait plutôt que d'y consentir.
   PLUTôT, adv. de tems, doit se placer aprês les tems simples des verbes et l'infinitif. "Il arrivera plutôt qu'on ne pense. "Il n'arrivera probablement que dans trois jours; mais il peut arriver plutôt; et non pas, plutôt arriver. = Pour les tems composés, il peut se placer devant ou aprês le participe; mais il est ordinairement mieux placé aprês. "Il est arrivé plutôt, ou il est plutôt arrivé que je ne le croyais. = Quand il est employé absolument et sans la conjonction que, il se met aprês le participe. "Vous n'êtes arrivé qu' à midi: il est arrivé plutôt. = Quand il est redoublé, il se place devant le verbe. "Plutôt il arrivera, et plutôt il jouira des honeurs qui lui sont préparés. = Plutôt est souvent suivi de la conjonction que: (nous en avons doné des exemples) mais il n'exige point la particule ne: * On le fesait suivre autrefois de non pas: ils vous citeront plutôt des livres fort anciens, fort obscurs, que non pas d'aûtres livres plus comuns et plus intelligibles. Mallebr. = Plutôt est quelquefois substantif. "Le plutôt sera le mieux. = Quelquefois aussi précédé de l'article, il est simplement adverbe au superlatif. "Je partirai le plutôt ou tout le plutôt que je pourrai.
   Rem. On dit au plutôt, quand il est employé absolument et sans régime; et le plutôt, quand il régit le verbe pouvoir ou l'adj. possible. "Je partirai au plutôt, ou le plutôt que je pourrai, ou le plutôt possible; et non pas au plutôt possible, comme le dit le Traducteur du Voyage d'Anson. "Il le prioit de lui faire fournir au plutôt possible les vivres, etc. Il falait, ou fournir au plutôt, ou bien, fournir le plutôt possible. = Vaugelas a remarqué que de son tems quelques-uns se servaient de plutôt au lieu d'auparavant. "Je vous conterai l'afaire; mais plutôt je veux m'asseoir. Il faut, mais auparavant. = M. Desgrouais met cette façon de parler au nombre des gasconismes.

Traductions

plutôt

ziemlich, am liebsten, genug, genügend, hinlänglich, lieber, eher, vielmehr, anstattrather, preferably, quite, sufficiently, enough, a bit, ideally, rather than, instead, prettyliever, nogal, tamelijk, vrij, basta, eer, genoeg, liefst, veeleer, eerder, bijvoorkeur, bij voorkeur, voldoende, behoorlijk, ietwat, in plaats daarvanliewer, nogal, sommer, taamlikbastant, suficientmentdost, dosti, docela, místo, poměrně, poněkudhellere, hellst, nok, i stedet, ret, temmeligpli volonte, prefere, sufiĉebastante, más bien, absolutamente, algo, en cambiokylliksi, aika, aivan, melko, sen sijaaneléggéagak, ketimbangheldur, nógpiuttosto, abbastanza, alquanto, invecesatisraczej, całkiem, zamiast tegoum tanto, em vez de, preferivelmente a, bastante, completamente, em vez, razoavelmentede ajunshellre, ganska, i ställetμάλλον, καλύτερα, αντ’ αυτού, αρκετάإِلى حَدٍّ مَعْقُول, بَدَلَاً مِنْ, بَلْ, فِعْلاًpoprilično, prilično, umjesto togaかなり, その代わりに그 대신에, 상당히ganske, heller, i stedetвзамен, вполне, достаточно, скорее, довольноแทน, ค่อนข้าง, ค่อนข้างจะ, พอใช้ได้bayağı, oldukça, yerinekhá, thay vì代替, 倒是, 相当 (plyto)
adverbe
1. de préférence Lis plutôt ce livre. plutôt celui-ci que celui-là
2. plus exactement C'est plutôt rose foncé.
3. assez C'est plutôt triste.

plutôt

[plyto] advrather
L'eau est plutôt froide → The water's rather cold.
Elle est plutôt jolie → She's quite pretty.
fais plutôt comme ça → try this way instead
Demande-leur plutôt de venir avec toi → Ask them to come with you instead.
plutôt que → rather than
Invite Marie plutôt que Nathalie → Invite Marie rather than Nathalie.