pococurante

POCOCURANTE

(po-ko-ku-ran-té) s. m.
Celui qui ne se soucie de rien, qui n'estime rien. Mot créé par Voltaire, qui en a fait un nom propre.
On parle, dit Candide, du seigneur Pococurante qui demeure dans ce beau palais sur la Brenta, et qui reçoit assez bien les étrangers ; on prétend que c'est un homme qui n'a jamais eu de chagrin [VOLT., Cand. 24]

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. poco, peu, et curante, qui s'occupe.