poêle

(Mot repris de poele)

1. poêle

[ pwal] n.m. [ du lat. pallium, manteau ]
Drap mortuaire dont on couvre le cercueil pendant les funérailles : Tenir les cordons du poêle marcher de part et d'autre du cercueil en tenant le poêle

2. poêle

[ pwal] n.m. [ du lat. pensilis, suspendu, de pendere, être suspendu ]
1. Appareil de chauffage à combustible : Un poêle à charbon.
2. Fam. Au Québec, cuisinière : Un poêle électrique.

3. poêle

[ pwal] n.f. [ du lat. patella, petit plat ]
Ustensile de cuisine en métal, à long manche, peu profond, pour frire, fricasser : Une poêle à crêpes. Faire sauter des pommes de terre à la poêle.

POÊLE3

(poî-l') s. f.
Ustensile de cuisine dont on se sert pour frire, pour fricasser.
Autrefois carpillon fretin Eut beau prêcher, il eut beau dire, On le mit dans la poêle à frire [LA FONT., Fabl. IX, 10]
Fig. Être dans la poêle, être dans l'embarras.
J'en ris tout autant que vous, quoique je sois dans la poêle [D'ALEMB., Lett. à Voltaire, 18 oct. 1760]
Fig. Tomber de la poêle en la braise, ou dans le feu, tomber d'un mal en un pire.
Je tombai par malheur de la poêle en la braise [RÉGNIER, Sat. X]
Je ne fis que sauter, comme on dit, de la poêle à frire dans le feu [LE SAGE, Guzm. d'Alf. I, 6]
Il n'y en a point de plus empêché que celui qui tient la queue de la poêle (voy. QUEUE). Fig. Qui pourrait s'empêcher de rire ? Lebrun d'un vol audacieux Se précipite dans les cieux, Et tombe dans la poêle à frire, DOMERGUE, Epigr. contre Lebrun qui avait épousé sa cuisinière.
Poêle à confitures, poêle de cuivre sans queue, avec deux anses ; plus souvent appelée bassine.
Chaudière dans laquelle les chandeliers font fondre leur suif. Grand bassin de cuivre sur lequel les ciriers travaillent leurs ouvrages à la cuiller. Vase de fonte qu'emploient les chaudronniers pour faire fondre l'étain.
Terme de marbrier. Vase de fonte avec deux anses et trois pieds, dans lequel on allume du charbon pour faire chauffer les petites parties de marbre, les goujons avant de les graisser, et les pinces des polisseurs.
Nom donné dans nos salines de l'Est à une vaste chaudière servant à l'évaporation du liquide avant qu'on le mette dans les cristallisoirs. Poêle de graduation, poêle de préparation.
Terme de pêche. Partie du fond d'un étang, plus profonde que le reste, et située vis-à-vis de la bonde, où tout le poisson se rend, à mesure que l'on vide l'étang pour le pêcher.
Terme de gravure. Ustensile qui sert à chauffer la planche que l'on encre.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Paeles que l'on aporte du lendit, si doit chascune obole, et de pos autresinc [, Liv. des mét. 290]
  • XIVe s.
    La dame moult bien entendi.... Ses cuers [son cœur] li bat et li flayelle, Et frit con tourtyalz en payelle [J. DE CONDÉ, t. II, p. 41]
  • XVe s.
    Qui tient la poisle par la queue, il la tourne par où il luy plaist [LEROUX DE LINCY, Prov. t. II, p. 213]
    Son corps feut mis par pieces, et bouilli en une paille, tellement que la chair se separa des os [JUVÉN., Ch. VI, 1422]
    Abusé m'a et fait entendre Toujours d'un que il fust un autre, De vieil machefer que fust peauthre, Du ciel une paesle d'airain [VILLON, Double ballade.]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, paill ; picard, payelle, poyelle ; provenç. padela, padena ; catal. paella ; ital. padella ; du lat. patella, diminutif de patena, patène.

poêle

POÊLE. n. m. Drap mortuaire, grande pièce d'étoffe noire ou blanche dont on couvre le cercueil pendant les cérémonies funèbres. Tenir les cordons du poêle.

Il se dit aussi du Voile qu'on tenait autrefois sur la tête des mariés, durant la bénédiction nuptiale, suivant un usage qui s'est conservé dans certaines contrées. Deux parents du marié et de la mariée tenaient les deux bouts du poêle. Faire passer sous le poêle.

Il se dit encore du Dais sous lequel on porte le Saint Sacrement dans les processions.

poêle

POÊLE. n. f. Ustensile de cuisine, fait de tôle ou de fer battu, avec une longue queue et dont on se sert pour frire, pour fricasser. Poêle à frire. Essuyer, récurer une poêle. La queue de la poêle.

Fig. et fam., Tenir la queue de la poêle se dit de la Personne chargée du soin principal d'une affaire, qui en a la direction.

Fig. et fam., Tomber de la poêle dans le feu, Tomber d'un fâcheux état dans un pire.

Poêle à marrons, Poêle percée de trous, qui sert à faire rôtir les marrons.

POÊLE désigne encore, en termes d'Arts, Divers ustensiles qui servent à faire fondre le suif, la cire, l'étain, le plomb, etc.

poêle

POÊLE. n. m. Sorte de fourneau de fonte, de faïence, etc., qui sert au chauffage. Un poêle de faïence. Un poêle de fonte. La porte d'un poêle. Le tuyau d'un poêle. Allumer le poêle. On a trop poussé le poêle. L'usage des poêles nous est venu du Nord.

POÊLE s'est dit aussi, dans les pays du Nord, d'une Chambre commune où est le poêle. C'est dans un poêle d'Allemagne que Descartes conçut sa méthode.

poêle


POêLE, s. m. et f. [Poâ-le.] Ce mot est féminin, quand il signifie un ustensile de cuisine; et masculin, quand il se dit d'une sorte de fourneau; d' un dais portatif, et d'un drap mortuaire. L'Acad. dans le 2d sens, met poèle ou poile.
   I. Poêle, s. f. Ustensile de cuisine qui sert pour frire, pour fricasser. Poêle à frire, poêle à fricasser. = En st. prov. tenir la queue de la poêle, se dit de celui qui est à la tête des afaires, et qui en a la direction. Le Proverbe dit, qu'il n'y en a pas de plus empêché, que celui qui tient la queue de la poêle. On répond quelquefois, que celui qui est dedans, l'est bien davantage. = Tomber de la poêle dans la braise, de mal en pis.
   II. Poêle, s. m. est, 1°. Drap mortuaire, qu'on met à l'Église sur le cercueuil. = 2°. Voile qu'on tient sur la tête des mariés, durant cette partie de la Messe qui se dit pour la bénédiction nuptiale. = 3°. Dais sous lequel on porte le St. Sacrement aux malades et dans les Processions; et qu'on présente au Roi, aux Princes et aux Gouverneurs, lorsqu'ils font leur entrée dans une Ville.
   III. Poêle ou Poile, s. m. Fourneau de terre ou de fonte, par le moyen duquel on chaûfe en peu de tems toute une chambre. "Alumer le poêle, mettre le feu au poêle. = On le dit aussi de la chambre où est le poile. "Toute la famille se tient dans le poile.

Traductions

poêle

(pwal)
nom masculin
appareil de chauffage poêle à charbon

poêle

Ofen, Pfanne, Herd, Bratpfannestove, pan, frying pan, frying‐pan, heating stove, fire, ovenkachel, pan, koekenpan, koekepan, pat, braadpan, fornuis, lijkkleedאלפס (ז), מרחשת (נ), קמין (ז), תנור (ז), אִלְפָּס, קָמִין, מַרְחֶשֶׁתkakkelovn, ovn, pande, stegepandestovosartén, estufa, hornilla, ollaストーブ, フライパン, 平なべ, 料理用レンジstekepanne, komfyr, pannefogão, frigideira, estufa, panelakamin, panna, spis, stekpannaτηγάνι, θερμάστρα, σόμπαсковорода, кухонная плита, сковородкаpadella, stufa, parigina, tegame, padella per friggereطُنْجَرَةٌ, مِقْلاة, مَوْقِدkastrol, pánev, sporákliesi, paistinpannu, pannuštednjak, tava, tava za prženje스토브, 팬, 프라이팬patelnia, piecyk, rondelเตาทำอาหาร, กระทะ, กระทะทอดkızartma tavası, soba, tavabếp, chảo, chảo rán平底锅, 炉子, 煎锅 (pwal)
nom féminin
cuisine ustensile de cuisine qui sert à faire cuire les aliments une poêle à crêpes

poêle

[pwal]
nmstove
nf
poêle (à frire) → frying pan
poêle anti-adhésive [ɑ̃tiadeziv] nfnon-stick pan