poétique

(Mot repris de poetique)
Recherches associées à poetique: poésie

poétique

adj.
1. Relatif à la poésie ; propre à la poésie : Une œuvre, une métaphore poétiques.
2. Plein de poésie, qui touche, émeut : La chapelle est située dans un paysage poétique romantique
n.f.
Traité sur l'art de composer de la poésie.

poétique

(pɔetik)
adjectif
1. littérature relatif à la poésie une œuvre poétique
2. prosaïque qui est beau et irréel une soirée en amoureux très poétique

POÉTIQUE

(po-é-ti-k' ; dans la prononciation ordinaire, de deux syllabes, poé-ti-k') adj.
Qui concerne la poésie, qui lui est propre.
Je sus, prenant l'essor par des routes nouvelles, Élever assez haut mes poétiques ailes [BOILEAU, Épît. x.]
Nous avons fort peu de mots poétiques, et le langage des poëtes français n'est pas, comme celui des autres poëtes, fort différent du commun langage [BOUHOURS, Entret. d'Ariste et d'Eug. 2]
Une idée poétique, c'est, comme le sait Votre Altesse royale, une image brillante substituée à l'idée naturelle de la chose dont on veut parler... un tour poétique, c'est une inversion que la prose n'admet point [VOLT., Lett. Prince royal de Prusse, 20 déc. 1737]
Le Tasse fut d'abord élevé à Naples ; son génie poétique, la seule richesse qu'il avait reçue de son père, se manifesta dès son enfance ; il faisait des vers à l'âge de sept ans [ID., Ess. sur la poés. ép. VII]
Art poétique, titre d'un poëme de Boileau où il expose les règles de la composition en vers.
L'Art poétique français fait tout ce qu'on peut attendre d'un poëme : il donne une idée précise et lumineuse de tous les genres ; mais il n'en approfondit aucun [MARMONTEL, Œuv. t. IX, p. 436]
Licences poétiques, libertés que les poëtes se donnent dans leurs vers contre les règles ordinaires de la langue. Fig. Licence poétique, altération de la vérité, ou tout autre manquement contre quelque devoir, quelque obligation.
Gardez-vous bien de lâcher le moindre mot qui puisse faire connaître au bon d'Hacqueville que je vous ai envoyé sa lettre : vous le connaissez ; la rigueur de son exactitude ne comprendrait point cette licence poétique [SÉV., 242]
Qui se prête à la poésie.
Achille était poétique ; Mais morbleu ! nous l'effaçons ; S'il inspire une œuvre épique, Nous inspirons des chansons [BÉRANG., Myrmid.]
Terme de peinture. Qui procède de la poésie. Composition poétique, partie de la composition qui a pour objet l'invention du sujet, des épisodes, des accessoires, indépendamment de l'ordonnance pittoresque et des procédés techniques.
Terme d'imprimerie. Caractère poétique, espèce de caractère romain, plus étroit et plus allongé que le caractère ordinaire, et qui est particulièrement employé à l'impression des ouvrages en grands vers.
S. f. Une poétique, un traité de l'art de la poésie.
M. de Pompone m'a priée de dîner demain avec lui et Despréaux, qui doit lire sa poétique [SÉV., 12 janv. 1674]
Rien n'est plus aisé que de parler d'un ton de maître des choses qu'on ne peut exécuter ; il y a cent poétiques contre un poëme [VOLT., Ess. poét. ép. I]
C'est à lui [Aristote] que nous devons les meilleures règles de la poétique et de la rhétorique [ID., Dial. XXIX, 6]
La poétique d'Horace est le modèle des poëmes didactiques, et jamais on n'a renfermé tant de sens en si peu de vers [MARMONTEL, Œuv. t. IX, p. 435]
Les quatre Poétiques, se dit du traité d'Aristote et des poëmes d'Horace, de Boileau et de Vida, qui ont été réunis en un volume classique.
Par extension. La poétique des beaux-arts, l'explication de ce qu'il y a d'élevé, d'idéal dans les beaux-arts.
Fig. L'explication de ce qu'il y a d'élevé dans la nature vivante ou morte.
Tous ces groupes insignifiants prouvent évidemment que la poétique des ruines est encore à faire [DIDEROT, Salon de 1767, Œuv. t. XIV, p. 414, dans POUGENS]
Consacrons quelques pages à cette poétique des morts [les ruines] [CHATEAUBR., Génie, III, V, 3]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les larmes des amants, leurs soupirs et leurs cris, Soutien trop rebattu des poetiques esprits [DESPORTES, la Mort de Rodomont.]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. poeticus, du grec, poëte.

poétique

POÉTIQUE. adj. des deux genres. Qui concerne la poésie. Ouvrage poétique. Style poétique. Langage poétique. Terme poétique. Figure poétique. Art poétique. Tour poétique. Fiction poétique. Invention poétique. Génie. poétique. Imagination poétique. Enthousiasme poétique.

Licence poétique se dit de Certaines libertés que les poètes se donnent dans leurs vers, contre les règles ordinaires de la langue ou de la versification, et qui ne seraient pas reçues dans la prose.

Fig. et fam., Il se dit, par ironie, d'une Altération de la vérité. Il y a dans ce récit des licences poétiques.

POÉTIQUE se dit aussi de Ce qui est relatif aux qualités de la poésie, de ce qui en offre les caractères d'élévation, d'inspiration, d'images, etc. Le sentiment poétique. Prose poétique. C'est une nature poétique. Ce paysage a quelque chose de poétique.

poétique

POÉTIQUE. n. f. Traité de l'art de la poésie. La poétique d'Aristote.

Par extension, La poétique des beaux-arts, de la musique, etc., L'exposition, l'explication de ce qu'il y a d'élevé, d'idéal dans les beaux- arts, dans la musique, etc. Chateaubriand a exposé la poétique du christianisme.

Synonymes et Contraires

poétique

adjectif poétique
Traductions

poétique

poetic, poetical

poétique

חרזנות (נ), נמלץ (ת), פיוטי (ת), פייטני (ת), שירי (ת), שִׁירִי, נִמְלָץ, פִּיּוּטִי, פַּיְטָנִי

poétique

dichterlijk, poëtisch, verheven, poetisch

poétique

básnický, poetický

poétique

poetisch

poétique

poetico

poétique

[pɔetik] adj [licence] → poetic