poignet

(Mot repris de poignets)

poignet

n.m. [ de poing ]
1. Articulation qui réunit la main et l'avant-bras de l'homme : Elle s'est démis le poignet.
2. Extrémité de la manche d'un vêtement : Un chemisier à poignets mousquetaire.
À la force du poignet ou des poignets,
en se servant seulement de ses bras ; fig., uniquement par ses efforts personnels, par ses propres moyens : Fonder une entreprise à la force du poignet.

POIGNET

(po-gnè, quelques-uns disent poi-gnè ; le t ne se prononce pas et ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des po-gnè-z en dentelle ; poignets rime avec traits, succès, paix, etc.) s. m.
L'endroit où le bras se joint à la main. Une luxation du poignet.
Bande plate plus ou moins haute, de la largeur du poignet, dans laquelle est contenue l'ampleur des manches des chemises d'hommes, de certaines manches de robes, et qui termine ces manches. Poignets de manche, ou, simplement, poignets, sorte de manchettes, de fausses manches qu'on met pour conserver les poignets de chemises. Col à poignet, col qui est réuni au corps de fichu par une petite bande d'étoffe étroite de la largeur du cou. Le poignet est aussi la bande étroite qui contient les plis des chemises de femme autour de la poitrine et des épaules et qui borde ces plis.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Il mevint deux femmes qui avoient poingnez [ornements de manches] en leurs surcos pendans aus coudes [DU CANGE, poignetus.]
  • XVe s.
    Une robe de satin noir, fourrée de collez de martres de païs, à ung faulx gict et poignez de martres subelines, estimée penne, gict et poignez xv escuz [, Bibl. des ch. 6e série, t. I, p. 316]
  • XVIe s.
    Poignets de plomb pesans bien largement Au long du bras aura sur son pourpoint [, Rec. des farces, etc. p. 427]
    Ne voit-on pas la jeunesse de ce temps porter le linon empesé au colet et aux poignets, bien que le corps de la chemise soit de grosse toile et pourrie ? [D'AUB., Conf. II, 6]
    Le poignet est la conjonction du radius avec les huit os du carpe [PARÉ, XIV, 36]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de poing ; walloil, pougnet.

poignet

POIGNET. n. m. Articulation par laquelle le bras se joint à la main. Il s'est démis le poignet. Une luxation du poignet.

Fig., À la force du poignet, En fournissant un grand effort. Il a conquis tous ses grades à la force du poignet.

Il désigne aussi une Petite pièce d'étoffe taillée transversalement et qui termine la manche d'une chemise, d'un corsage, d'une robe. Les poignets de cette chemise sont trop étroits. Voilà des chemises qu'il faut remonter des poignets. Il avait des boulons de nacre aux poignets de sa chemise.

poignet

Le poignet de la main, Carpus.

Traductions

poignet

Handgelenk, Handwurzelwrist, carpuspols, handwortel, polsgewrichtשורש היד (ז), שֹׁרֶשׁ הַיָּדκαρπόςpojnomuñecapolso, polsinopulsohandledbilekمِعْصَمzápěstíhåndledranneručni zglob手首팔목håndleddnadgarstekзапястьеข้อมือcổ tay手腕 (pwaɲɛ)
nom masculin
partie du corps qui est entre le bras et la main

poignet

[pwaɲɛ] nm
(ANATOMIE)wrist
Je me suis fait mal au poignet → I've hurt my wrist.
s'élever à la force du poignet → to work one's way up
[chemise] → cuff