poiloux

POILOUX

(poi-lou) s. m.
Ancien terme de mépris. Un homme de néant, un misérable.
Toute la France, toute la cour, poiloux ou autres, useurs de parquet ou gens affairés attendent à la porte [du cardinal de Fleury] [D'ARGENSON, Mém. t. I, p. 113]

ÉTYMOLOGIE

  • Le même que poileux.