poinçonner

(Mot repris de poinçonneriez)

poinçonner

v.t.
1. Marquer au poinçon : Poinçonner un bijou en or estampiller
2. Perforer des billets de train, de métro pour attester un contrôle.

POINÇONNER

(poin-so-né) v. a.
Marquer avec un poinçon. Poinçonner de l'orfévrerie, de la vaisselle.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Une couppe, à façon d'une cloche, poinçonnée à branche et à oyseaulx [DE LABORDE, Émaux, p. 455]
    Ung livre couvert de roge [rouge] poinssonné [, Bibl. des ch. 6e série, t. I, p. 364]

ÉTYMOLOGIE

  • Poinçon 1.

poinçonner

POINÇONNER. v. tr. T. d'Administration. Marquer avec un poinçon. Poinçonner de l'orfèvrerie, de la vaisselle d'argent.

Poinçonner des billets de chemin de fer, Les perforer, leur faire une marque pour indiquer qu'ils ont été contrôlés.

Traductions

poinçonner

perforate, punchforare, punzonareDěrování (pwɛ̃sɔne)
verbe transitif
1. valider, avec un appareil poinçonner un billet de train
2. faire une marque sur un objet en métal précieux poinçonner un bijou en or

poinçonner

[pwɛ̃sɔne] vt
[+ marchandise] → to stamp
[+ bijou] → to hallmark
[+ billet, ticket] → to punch
Le contrôleur a poinçonné les billets → The inspector punched the tickets.