pointé, ée

POINTÉ, ÉE

(poin-té, tée) part. passé de pointer
Terme de blason. Se dit des fleurs dont les folioles et les épines sont d'un autre émail que la fleur et ses boutons.
Terme de musique. Note pointée, note suivie d'un point qui en augmente la valeur de moitié. Une noire pointée vaut trois croches. Note pointée, se dit aussi d'une note qui a un point dessus, et que l'on détache dans l'exécution instrumentale ou vocale.
S. m. Le pointé, action de pointer, de diriger un instrument d'optique sur un objet. Des procédés de pointé. Les pointés individuels.
D'abord se présente l'erreur du pointé [des instruments trigonométriques] [BLERZY, Rev. des Deux-Mondes, 1864, p. 631]