pointeur

pointeur, euse

n.
1. Personne qui fait un pointage pour vérification ou examen.
2. Joueur de boules ou de pétanque qui pointe.

pointeur

n.m.
En informatique, curseur qui indique la zone de l'écran qui sera affectée lorsque l'utilisateur cliquera sur la souris.

POINTEUR

(poin-teur) s. m.
Chanoine pointeur, celui qui note les chanoines présents à l'office
Ouvrier qui empointe une pièce d'étoffe.
Ouvrier typographe qui pointe la feuille sur le tym pan. Celui qui enlève un morceau d'une planche clichée pour y faire une correction.
En artillerie, celui des servants d'une bouche à feu qui es spécialement chargé de la pointer. Pointeur-servant, celui des servants d'une bouche à feu qui doit aider le pointeur, en se conformant à ses indications.
Le prince d'Orange vint aux batteries en colère [elles n'ébranlaient pas la maison du roi], accusant la justesse de ses pointeurs [SAINT-SIMON, 12, 144]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Martigues estant couché sur le flasque d'un canon pour conteroller le pointeur.... [D'AUB., Hist. I, 312]
    Celuy qui menacera ou injuriera de parolles les homes de fief, les eschevins, les impositeurs ou pointeurs à cause de leurs offices [, Nouv. coust. gén. t. J. p. 986]

ÉTYMOLOGIE

  • Pointer 1.

pointeur

POINTEUR. n. m. Artilleur qui pointe le canon. Un habile pointeur. Par apposition, Le sous-officier pointeur. Canonnier pointeur.

Il désigne aussi, en termes d'Administration, l'Employé chargé du pointage.

Traductions

pointeur

כוון (ז), כַּוָּן

pointeur

Zeiger

pointeur

pointer

pointeur

puntatore

pointeur

puntero

pointeur

ponteiro

pointeur

المؤشر

pointeur

wskaźnik

pointeur

指针

pointeur

ukazatel

pointeur

ポインタ

pointeur

포인터

pointeur

[pwɛ̃tœʀ, øz]
nm/f → time-keeper
nf (= machine) → time clock
point faible nmweak spot
point final nmfull stop, period (USA)
mettre un point final à qch (fig) → to bring sth to an end
mettre un point final à sa carrière → to put an end to one's career