poire

poire

n.f. [ lat. pirum ]
1. Fruit comestible du poirier, de forme renflée à la base.
2. Objet en forme de poire : Une poire à injections.
3. Fam. Face ; figure.
Couper la poire en deux,
Fam. partager par moitié les avantages et les inconvénients ; composer, transiger.
Entre la poire et le fromage,
Fam. à la fin du repas, lorsque la gaieté et la liberté sont plus grandes.
Garder une poire pour la soif,
Fam. se réserver qqch pour les besoins à venir.
n.f. et adj.
Fam. Personne qui se laisse facilement duper : Quelle poire, il se laisse toujours faire ! naïf, niais

POIRE

(poi-r') s. f.
Fruit à pépins, de forme oblongue, et plus grosse à la partie inférieure.
Duhamel a laissé macérer une poire dans l'eau pendant deux ans pour en faire l'anatomie [SENNEBIER, Art d'observ. t. I, p. 238, dans POUGENS]
Poire à deux yeux, espèce de poire dans laquelle l'œil est double. Poires d'Auch, poires sans pépins, d'un goût excellent. Entre la poire et le fromage, au dessert, à la fin du repas, au moment où l'on cause librement.
Entre la poire et le fromage, je lui témoignai que je serais bien aise de voir quelqu'une de ses productions [LE SAGE, Gil Bl. VII, 13]
Fig. Garder une poire pour la soif, conserver quelque chose pour le besoin.
Le capitaine avait des bijoux qu'il gardait comme une poire pour la soif [LESAGE, Guzman d'Alf. II, 10]
Fig. La poire n'est pas mûre, se dit d'une opportunité qui n'est pas encore venue.
Poire molle, poire qui se ramollit, qui devient blette. Fig. Ne pas promettre poires molles, faire des menaces sévères, annoncer qu'on agira rigoureusement.
La dureté de votre âme, qui, par ses continuels dédains, ne me promet pas poires molles [MOL., Comtesse, 15]
On dit à propos de pape, que le cordelier Ganganelli ne promet pas poires molles à la société de Jésus [D'ALEMB., Lett. au roi de Prusse, 16 juin 1769]
Poire d'angoisse, voy. ANGOISSE.
Poire à poudre, espèce de petite bouteille de cuir bouilli, de corne, où l'on met la poudre de chasse.
Perle en poire, perle de figure oblongue comme les poires. Pendant d'oreille en forme de poire. Taille du diamant en poire à facettes ; on dit aussi poire à l'indienne.
Contrepoids de la balance romaine, parce qu'il a la forme d'une poire.
En termes d'éperonnier, poires secrètes, sorte d'embouchure du mors d'un cheval.
Poire de terre, topinambour. Poire d'acajou, le fruit du cassuvium.
Plusieurs coquilles univalves : poire d'agate ; poire sèche.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Atant demourerent les paroles, et li quens n'oublia pas la poire au feu [, Chr. de Rains, p. 14]
    Haï ! con me conduiriez, S'estoie en une enfermeté [en une maladie], Et con seroie à sauveté ! Vos me leriez poires moles [, Ren. 10327]
    La cuisse d'ane mort font cent sous [en une famine] acater [acheter] ; Cinq sous vent-on la poire, quant on la peut trover [, Ch. d'Ant. IV, 599]
  • XIVe s.
    Une poire d'or [petit flacon] à metire eaue roze, à un petit entonnoir d'or [DE LABORDE, Émaux, p. 455]
  • XVe s.
    Plus rebarbatifs que singes qui mangent poires [FROISS., II, II, 38]
    Poires d'angoisse ou de caillau pepin, très grosses, pour quatre deniers le quarteron [, Journal de Paris sous Charles VI et VII, an 1440, p. 185 dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Poires de bon-chrestien [PARÉ, XXIV, 22]
    Après s'y servit-on [aux espaliers] des petites poires musquées [O. DE SERRES, 655]
    La poire appelée à Paris de messire Jean est celle qu'en Dauphiné et Languedoc l'on nomme de coulis.... la petite muscateline est la plus petite, la plus muscate, et la plus primeraine de toutes les autres ; la dorée, ainsi dite pour l'or dont elle est peinte du côté regardant le soleil.... les blanquetes sont de diverses grandeurs, la plus grosse est surnommée de florence, estans toutes de semblable couleur, à sçavoir fort blanche, dont elles portent le nom.... les muscateles sentent toutes le musc, au reste sont beaucoup differentes par entre elles.... la brute-bonne porte le nom de sa figure mal-plaisante et de son goust très bon ; elle est grosse, meure au mois de juillet.... [ID., 689]
    Des poires d'esté l'honneur est donné à la dorée ; de celles d'automne, à la bergamote ; et de l'hiver, au bon-chrestien [ID., 847]
    Qui avec son seigneur mange poires, il ne choisit pas des meilleures [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, poise, pouèse ; genev. un poire ; ital. pera ; du lat. pirum.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    POIRE. Ajoutez :
    10° Fig. et populairement, faire sa poire, avoir un air fier et important.
    M. D.... fait sa poire parce qu'il est bien mis ; il a le moyen, tant mieux pour lui [, Gaz. des Trib. 4 sept. 1874, p. 849, 1re col.]
    11° Portion d'un battant de cloche qui frappe contre la cloche ; elle est ainsi nommée parce qu'elle a la forme d'une poire.
    Il [le battant d'une cloche de Rouen] avait 6 pieds 8 pouces de hauteur, et la poire mesurait 4 pieds 9 pouces de circonférence [, Journ. offic. 16 juill. 1874, p. 4959, 3e col.]

poire

POIRE. n. f. Fruit à pépin, de saveur agréable, ordinairement de forme oblongue, et qui va en diminuant vers la queue. Poires fondantes. Poires cassantes, croquantes. Poires pierreuses. Poire de bon-chrétien. Poire de beurré. Poire d'Angleterre. Poire à cidre. Poire à cuire. Une compote de poires. Des poires tapées.

Fig. et fam., Garder une poire pour la soif, Ménager, réserver quelque chose pour les besoins à venir.

Fig. et fam., Entre la poire et le fromage, Sur la fin du repas, lorsque la gaieté que donne la bonne chère fait qu'on parle librement. Il lui dit cela entre la poire et le fromage.

Fig. et fam., La poire est mûre, L'occasion est favorable.

POIRE se dit aussi du Contrepoids de la balance romaine, parce qu'il a la forme d'une poire.

Il se dit, en termes d'Arts, de Divers objets en forme de poire. La poire en caoutchouc d'un pulvérisateur, d'un compte-goutte. La poire d'une sonnerie électrique.

Poire à poudre, Sorte de petite gourde de cuir bouilli ou de quelque autre matière, dans laquelle on mettait de la poudre de chasse.

Poire d'angoisse. Voyez ANGOISSE.

Perle en poire, Perle de forme oblongue comme les poires, et plus grosse par en bas que par en haut. Elle avait aux oreilles deux belles perles en poire.

POIRE se dit, très familièrement, d'une Dupe, d'une personne facile à tromper. C'est une poire. Une bonne poire. On dit dans le même sens Une poire molle pour désigner Quelqu'un qui manque de volonté, de caractère.

poiré

POIRÉ. n. m. Sorte de boisson faite avec des poires. Bon poiré. Marchand de cidre et de poiré.

poire

Une Poire, Pyrum.

Poires d'angoisse, Pyra acerba, vel Angustiana. B.

Poires d'aulnoy, Alnetina pyra. B.

Poires de bon-chrestien, Eusebiana, Panchresta, vel Panchrestana pyra. Bud.

Poires d'eau-rose, Pyra rhodina. B.

Poires d'estranguillon, Pyra anginaria, vel strangularia. B.

Poires de fin or, Pyra obryziana. Bud.

Poires de hastiveau, Pyra praecocia. Bud.

Poires de livre, Pyra libralia. Bud.

Poires de serteau, ou de campane, Pyra elenchina, vel Alabastrina. B. Videntur Cucurbitina dici Catoni.

Poires à deux testes, Pyra malleolata, vel Bicipitia. Bud.

Poires de Syrie, Syria pyra.

Poires qui retirent à la couleur de pierre Cornaline, Onychina pyra.

Poires qui ont la forme d'une courge, Cucurbitina pyra.

poire


POIRE, s. f. POIRÉ, s. m. [Poâ-re, poa-ré: 1re lon. au 1er: 2e e muet au 1er, é fer. au second.] Poire, espèce de fruit à pepin, de figûre oblongue, et qui va en diminuant vers la queûe: il y en a un grand nombre d'espèces.
   En st. prov. garder une poire pour la soif, se réserver quelque chôse pour le besoin où l'on peut se trouver. "Songez que Bourbilli est à vous: c'est un petit morceau qu'il étoit bon de garder pour la soif, mais vous ne sauriez être plus altérée (endettée) que vous l'êtes. Sév. = Entre la poire et le fromage; au dessert, à la fin du repâs. = Il ne lui promet pas poires molles, se dit d'un homme qui en menace un aûtre.
   POIRÉ, boisson faite de poires, comme le cidre est une boisson faite de pommes.

Synonymes et Contraires

poire

nom féminin poire
1.  Familier. Personne naïve.
benêt, dupe, naïf, niais -familier: bêta, gogo, oie, pigeon, serin -littéraire: nicodème -populaire: nouille.
2.  Populaire. Partie antérieure de la tête.
Traductions

poire

Birnepearpeer, smoel, snuit, sul, uilskuikenאגס (ז), אַגָּסpeerкрушаperahruškapærepiroperapäärynäkörtebuah pirperapæregruszkapêraгрушаpäronarmutαχλάδιكُمِّثرَىkruška西洋ナシลูกแพร์quả lê梨子 (pwaʀ)
nom féminin
fruit

poire

[pwaʀ] nf
(= fruit) → pear
(péjoratif) (= nigaud) → sucker >
être une bonne poire → to be a right sucker
(= visage) → mug
prendre qch en pleine poire → to get sth right in the face
poire à injections nfsyringe