poitrinaire

poitrinaire

adj. et n.
Vx Se dit d'une personne atteinte d'une affection pulmonaire, en partic. de la tuberculose.

POITRINAIRE

(poi-tri-nê-r') adj.
Qui a la poitrine attaquée. Substantivement. Celui, celle qui est poitrinaire.

ÉTYMOLOGIE

  • Poitrine.

poitrinaire

POITRINAIRE. adj. des deux genres. Qui a la poitrine atteinte.

Il se dit aussi substantivement. Un poitrinaire. Une poitrinaire. On dit plus souvent aujourd'hui Tuberculeux, tuberculeuse.

poitrinaire


POITRINAIRE, s. m. POITRINE, s. f. [Poa-trinère, poa-trine: 3e è moyen au 1er, e muet au 2d.] Poitrine est, 1°. la partie de l'animal, qui contient les poumons et le coeur. Avoir la poitrine découverte. "Se batre, se fraper la poitrine. 2°. Il se dit des parties que contient la poitrine, sur-tout des poumons. Avoir bone ou mauvaise poitrine; être malade de la poitrine. = 3°. Il se prend pour la voix. "Cet Orateur n'a point de poitrine; il a une bone poitrine. = Poitrinaire, qui a la poitrine ataquée. "Il ou elle est poitrinaire. — Subst. "C'est un ou une poitrinaire.
   Rem. Malherbe ne pouvait soufrir le mot de poitrine. Ménage, au contraire, le croyait de la belle et haute poésie. Et Th. Corn. ne désaprouvait pas cette opinion. Le goût a changé: on ne le dit plus que dans le style simple. L'Acad. ne dit rien là-dessus.

Traductions

poitrinaire

שחפן (ז)