poivrade

poivrade

n.f.
Sauce au poivre.
Artichaut poivrade,
petit artichaut violet pouvant se consommer cru avec du sel et du poivre.

POIVRADE

(poi-vra-d') s. f.
Manger des artichauds à la poivrade, les manger crus avec du poivre et du sel. On mange aussi des radis noirs à la poivrade.
Par extension, sauce faite avec du poivre, du sel et du vinaigre.
Les chairs seront en estouffade, Les entrailles à la poivrade [SCARR., Virg. V]
On ajoute quelquefois de l'huile à cette sauce.

ÉTYMOLOGIE

  • Poivrer ; prov. pebrada, pevrada ; esp. peverada.

poivrade

POIVRADE. n. f. Sauce faite avec du poivre, du sel et du vinaigre. Un lièvre à la sauce poivrade.

Manger des artichauts à la poivrade, Les manger tout crus, avec une sauce composée d'huile, de vinaigre, de sel et de poivre.

poivrade


POIVRADE, s. f. POIVRE, s. m. POIVRER, v. a. POIVRIER, s. m. POIVRIèRE, s. f. [Poa-vrade, poâ-vre, poa-vré, vrié, vriè-re: 1re lon. au 2d, 2ee muet au 2d, é fermé au 3e et 4e, è moyen et long au dern.] Poivre est une sorte d'épicerie des Indes. Poivrier est l'arbrisseau qui porte le poivre; et aussi un petit vâse, ou une petite boîte où l'on met le poivre. Poivrière, boîte a compartimens, où l'on met du poivre, de la muscade, etc. — Poivrer, assaisoner avec du poivre. Poivrade, saûce faite avec du poivre, du sel et du vinaigre.
   Poivre, au figuré n'est bon que dans le comique ou le satirique. Rousseau dit de Catulle, Poète latin, par trop obscène.
   Et suis marri que le poivre assaisone
   Un peu trop fort ses petits madrigaux.

Traductions