poix

poix

n.f. [ lat. pix, picis ]
Mélange mou et collant, à base de résines et de goudrons végétaux.
Remarque: Ne pas confondre avec poids ou pois.

poix

(pwa)
nom féminin
matière liquide, épaisse et collante Un artisan a expliqué la fabrication de la poix aux enfants.

POIX

(poì) s. f.
Suc résineux tiré du pin ou du sapin. Cela tient comme poix, se dit d'une chose qui tient fortement à quelque autre. Fig.
Avoir de la poix aux doigts ou de la glu aux mains, voler [FR. MICHEL, Argot, Poissard.]
Poix noire, ou navale, ou bâtarde, poix qui s'obtient en distillant, dans des fours en terre munis de tuyaux plongeant dans l'eau, les filtres de paille sur lesquels on a filtré la térébenthine, ainsi que les copeaux faits sur les entailles par où s'est écoulé le produit.
Poix blanche, ou poix grasse, ou de Bourgogne, la résine molle des pins, ou le galipot, fondue avec de l'eau, et filtrée. En pharmacie, poix de Bourgogne, poix faite avec parties égales de résine molle et de cire jaune.
Poix sèche, la colophane.
Huile de poix, partie plus fluide, qui surnage au-dessus de la poix.
Poix-résine, la résine de la térébenthine.
Arcançon ou poix-résine, le cent payera comme poix blanche et noire, 16 sous, [, Tarif du 18 sept. 1664]
Poix minérale, le pissasphalte. Poix minérale, se dit aussi de l'ozocérite, voy. ce mot. Poix de Judée, l'asphalte.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Ainsi [il] est neirs [noir] com peiz qui est demise [fondue] [, Ch. de Rol. CXII]
  • XIIIe s.
    Il pristrent dix sept grans nés [nefs], et les emplirent de grans merriens et d'estoupes et de pois et de tonnaus vuis [VILLEH., XCV]
    Et se il y metoit autre chose [dans la bierre] pour efforcier, c'est à savoir baye, piment et pois resine.... il l'amenderoit au roy de vingt sols de Paris [, Liv. des mét. 30]
  • XVIe s.
    Une emplastre qui sera faite de poix liquide et de poix noire [PARÉ, VIII, 8]
    Poix blanche de Bourgongne, poix resine, cire neufve [O. DE SERRES, 957]
    Qui traite la poix s'embrouille les doigts [LEROUX DE LINCY, Prov. t. II, p. 408]

ÉTYMOLOGIE

  • Génev. pège, pègue ; Berry, pège ; prov. pes, pez : ital. pece ; du lat. picem ; sanscr. piccha (a long), gomme, viscosité.

poix

POIX. n. f. Matière résineuse qui provient des pins ou des sapins.

Poix noire ou, simplement, Poix, Matière gluante et noire qui s'obtient par la distillation des bois résineux. La poix noire n'est que de la résine en partie brûlée. Poix fondue. Poix bouillante. Poix grasse. Enduire de poix.

Cela tient comme poix, se dit d'une Chose qui tient fortement à une autre.

Poix-résine, poix de Bourgogne, poix jaune, Résine ordinaire, ou qui n'a subi qu'une préparation très simple.

poix

Poix, Semble plus raisonnable à cause de la difference escrire ainsi: Pois, Pisum: Poids, Pondus: Poix, Pix.

Le poix à peser quelque chose, ou le poix d'une livre, Pondus, Ponderis.

Le poix d'une livre, As, huius assis, Assipondium, Pondo, Libra.

Le poix de deux cens livres, Ducenaria pondera.

Un poix grand et merveilleux, Centumpondium.

Un poix attaché à une corde, qu'on jette en la mer pour sçavoir si on est loing ou pres de terre, Bolis, huius bolidis.

Poix qui n'est pas assez pesant, Malum pondus.

Le boisseau rend de pain le poix de douze livres, Siligineae farinae modius xij. libras panis reddit. Ex Plin.

Du boisseau reviennent seize livres de pain, E modio redeunt xvi. pondo panis. Ex Plin.

¶ Bailler au poix et payer, Appendere aurum, Dependere.

Bailler le poix de l'or qu'il faut pour faire quelque chose, Aurum ad sacoma appendere.

En donner le poix d'or, Rependere auro. Bud. ex Val. Max.

Il vaut son poix d'argent, Rependitur argento. B.

Qui est d'un mesme poix, AEquilibris.

Equalité de poix, quand deux choses pesent autant l'une que l'autre, AEquipondium.

Petit poix, Pondusculum.

Avec une petite pierre qui luy baille poix, Cum saxi pondusculo.

Le maistre du poix, Qui tient ou garde le poix du Roy, Zygostates. Budaeus.

¶ Sortes de pareil poix et pareille consequence, Pari momento sors.

Avoir poix et authorité, et estre estimé, Pondus habere.

A fin qu'on voye que son authorité a eu poix, et a servi de quelque chose envers vous, Vt sua authoritas aliquid apud vestros animos momenti habuisse videatur.

Cecy est de plus grand poix, et aide plus à faire mal-heureusement vivre, Plus ad miseram vitam momenti affert haec res.

Ces choses emportent grand poix et grande consequence à bien vivre, In his sunt ad bene viuendum momenta maxima.

Je voirray de cecy à mes poix, Hoc meis ponderibus examinabo.

Oster du poix et moins estimer, De pondere detrahere, et paulo minoris aestimare.

poix

De la Poix, Pix.

Poix laquelle on a raclée avec un racloir, Pix radulana.

De la poix qu'on tire des navires, meslée avec cire, Zopissa zopissae.

Poix resine faite naturellement en distillant de son arbre, Resina stillatitia.

Un arbre du genre du pin, qui n'est pas si grand ne si droict qu'un pin, dont degoutte la poix resine, Picea piceae. Aucuns l'appellent Pinasse.

Poix meslée avec une espece de croye, Pissasphaltus.

Vin qui sent la poix, Vinum picatum.

Fluant et tenant comme poix, Piceus.

Qui est de poix, ou noir, Piceus.

poix


POIX, s. f. [Poâ, monos. long.] Matière gluante et noire, faite de résine brûlée et mélée avec la suie du bois, d'où la résine est tirée. = On dit, proverbialement, noir comme poix; cela tient comme poix. = Poix résine, gomme jaunâtre, qui sort des arbres résineux, aprês qu'on les a incisés. = Poix de Bourgogne, poix d'un blanc jaunâtre: elle sert à divers usages, sur-tout à faire des emplâtres.

Traductions

poix

smůla

poix

Pech

poix

pez

poix

pitch

poix

pece

poix

pitch

poix

смола

poix

Pitch

poix

피치

poix

pitch

poix

[pwɑ] nfpitch (tar)