pollution

pollution

n.f.
Dégradation d'un milieu naturel, de l'environnement humain par des substances chimiques, des déchets industriels ou ménagers : La pollution de la mer par des naufrages de pétroliers assainissement
Pollution nocturne,
éjaculation survenant pendant le sommeil.

POLLUTION

(pol-lu-sion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
Profanation, souillure. La pollution d'une église.
Certain péché d'impureté. Terme de médecine. Émission spermatique involontaire. Pollutions nocturnes.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Les pollutions des males penses [des mauvaises pensées] [, Job, p. 449]
  • XIVe s.
    Pollucion est projection de semence sans savoir le tans que c'est fait [H. DE MONDEVILLE, f° 31]
  • XVIe s.
    Il n'y a en cela [le soin des sépultures] pollution ny contamination quelconque [AMYOT, Numa, 20]

ÉTYMOLOGIE

  • Prov. pollucio ; espagn. polucion ; ital. polluzione ; du lat. pollutionem, de polluere, polluer.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    POLLUTION. Ajoutez :
    Au propre, action de souiller par des ordures.
    La plus grande pollution des eaux de Seine correspond un peu après à la sortie des eaux d'égout [H. DE PARVILLE, Journ. offic. 20 nov. 1874, p. 7718, 2e col.]

pollution

POLLUTION. n. f. Profanation, souillure. La pollution d'une église dure jusqu'à ce qu'elle ait été bénite de nouveau.

Il se dit aussi du Péché d'impureté.

En termes de Médecine, il se dit des Émissions involontaires de sperme. Pollution nocturne.

Traductions

pollution

Umweltverschmutzung, Pollution, Luftverschmutzungvervuiling, pollutie, (milieu)vervuiling, verontreinigingpollutionדליחות (נ), האלחה (נ), היטנפות (נ), זיהום (ז), ניגוע (ז), קרי (ז), זִהוּםpencemaranρύπανσηinquinamentoتَلَوُّثznečištěníforureningcontaminaciónsaastezagađenost汚染오염forurensningzanieczyszczeniepoluiçãoзагрязнениеföroreningมลพิษkirlenmesự ô nhiễm污染замърсяване污染 (pɔlysjɔ̃)
nom féminin
fait de rendre dangereux en introduisant des produitstoxiques

pollution

[pɔlysjɔ̃] nfpollution