pommelle

(Mot repris de pommelât)

POMMELLE

(po-mè-l') s. f.
Plaque en plomb percée de petits trous, qu'on met à l'embouchure d'un tuyau pour empêcher les ordures d'y pénétrer.
Instrument dont se servent les fouleurs et les apprêteurs de bas, pour tirer la laine des ouvrages de bonneterie, en les foulant et les apprêtant.
Défenses aux maîtres dudit métier et aux fouleurs et apprêteurs desdits ouvrages de se servir de pommelles et cardes de fer pour les apprêter, appareiller et draper, [, Arrêt du cons. 30 mars 1700]
Outil à l'usage des corroyeurs pour faire venir le grain au cuir.
Petits coins de bois de chêne que les carriers mettent aux deux côtés des coins de fer pour faire partir la pierre.
Terme de serrurier. Espèce de penture qui se pose en hauteur.

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de pomme, ainsi dit à cause de la forme.

pommelle

POMMELLE. n. f. T. d'Arts. Rondelle de plomb percée de petits trous, qu'on met à l'ouverture d'un tuyau, pour empêcher les détritus de passer.