pompadour

POMPADOUR

(pon-pa-dour) adj.
À la mode sous Mme de Pompadour, à la mode du XVIIIe siècle. Cela est pompadour. Costume pompadour, costume de femme avec poudre, paniers, fleurs, dentelles et rubans à profusion. Robes à la pompadour, négligés coquets que la marquise de Pompadour avait inventés. Étoffes pompadour, celles sur lesquelles il y a des bouquets de plusieurs couleurs dans lesquelles, généralement, le bleu et le rose dominent. Il y en a aussi à raies ayant des bouquets jetés sur les raies.
Se dit des objets d'art qui datent du règne de Louis XV et de la marquise de Pompadour ; ils affectent particulièrement des formes contournées et des couleurs fraîches et tranchantes. Cet appartement est orné dans le goût pompadour.
On a quelquefois employé en littérature pompadour, pour désigner une certaine manière d'écrire comparée au goût pompadour en fait d'habillement et d'ameublement.
S. f. Pompadour, sorte de poule, voy. POULE.

SYNONYME

  • POMPADOUR, ROCOCO. Ces deux mots dans le langage des artistes signifie ce qui est passé de mode, ou ce qui était à la mode sous Louis XV ; mais pompadour avec une idée de louange, et rococo avec une idée de blâme.

ÉTYMOLOGIE

  • Pompadour était une seigneurie dans le Limousin : Arnac-Pompadour, dans le département de la Corrèze.