ponant

ponant

n.m. [ du lat. pop. [sol] ponens, [soleil] couchant ]
1. Région.ou Litt. Ouest ; occident : Le ponant et le levant couchant
2. Vent d'ouest, dans le midi de la France.

PONANT

(po-nan) s. m.
L'occident (avec une minuscule).
Lui [l'homme] que jusqu'au ponant, Depuis où le soleil vient dessus l'hémisphère, Ton absolu pouvoir a fait son lieutenant [MALH., I, 1]
Dans nos ports de France sur la Méditerranée, le ponant, nom donné au vent d'ouest. Le ponant est opposé au levant ou vent d'est.
Terme de marine. L'Océan par opposition à la Méditerranée (avec un P majuscule).
Pendant qu'il était à Rome, il mit en ordre les observations qu'il venait de faire sur les côtes de Ponant, et en composa huit cartes particulières [FONT., Chazelles.]
Pontchartrain avait fait faire à son fils une grande tournée par les ports du Levant et du Ponant [SAINT-SIMON, 44, 4]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Vers le ponant [COMM., IV, 6]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. ponent ; espagn. poniente ; ital. ponente, couchant, de poner si, se coucher ; du latin ponere, mettre (voy. PONDRE).

ponant

PONANT. n. m. Occident, partie du monde qui est au couchant du soleil. Depuis le levant jusqu'au ponant. Il se leva un vent du ponant.

Il désigne aussi l'Océan, par opposition à la Méditerranée. Vice-amiral du Ponant. L'escadre du Ponant. Il a vieilli.

ponant

Ponant, ou Ponente, ou Ponent, Occidens, nobis Occident. Germanis West.

ponant


PONANT, s. m. L'occident, le couchant. Vice-Amiral du ponant. "La mer du Ponant. Vent de ponant. = À~ Marseille on apèle Ponantais les marins et les vaisseaux venus des ports de l'Océan.

Synonymes et Contraires

ponant

nom masculin ponant
Vieux. Côté ouest.