pondération

(Mot repris de pondérations)

pondération

n.f.
1. Caractère d'une personne pondérée ; calme, prudence : Elle a réagi avec beaucoup de pondération mesure, modération ; excès, outrance
2. Juste équilibre de tendances contraires dans le domaine politique ou social : La pondération des pouvoirs équilibre, harmonie ; déséquilibre
3. Action de pondérer une variable : La pondération de l'indice des prix.

pondération

(pɔ̃deʀasjɔ̃)
nom féminin
qualité d'une personne sans excès faire preuve de pondération

PONDÉRATION

(pon-dé-ra-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
Science de l'équilibre des corps.
Terme de beaux-arts. Juste équilibre des masses, des figures.
Il faut une espèce de pondération ou de balancement ; et un bâtiment avec une aile, ou une aile plus courte que l'autre, est aussi peu fini qu'un corps avec un bras, ou avec un bras trop court [MONTESQ., Goût, symétrie.]
Fig. Juste équilibre des forces morales ou sociales.
C'est sur de semblables principes qu'il faut établir l'équilibre et la pondération des pouvoirs qui composent la législation et l'administration [J. J. ROUSS., Pologne, 8]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. ponderationem, de ponderare, pondérer.

pondération

PONDÉRATION. n. f. T. de Physique. Relation entre des poids ou des puissances qui s'équilibrent mutuellement.

Il se dit, en termes de Peinture et de Sculpture, du Balancement des masses, de l'équilibre des figures.

Il s'emploie figurément, dans le langage ordinaire, pour désigner un Juste équilibre. La pondération des pouvoirs.

Il se dit aussi du Caractère de ce qui est pondéré, bien équilibré. La pondération de son esprit.

Synonymes et Contraires

pondération

nom féminin pondération
1.  Juste équilibre de forces.
Traductions

pondération

התמתנות (נ), יישוב הדעת (ז), שיקול דעת (ז), שקילות (נ), שקלול (ז), יִשּׁוּב הַדַּעַת, שִׁקְלוּל

pondération

poise

pondération

equilibrio