pondérer

(Mot repris de pondérerait)

pondérer

v.t. [ lat. ponderare, de pondus, ponderis, poids ]
1. Équilibrer qqch par qqch d'autre qui l'atténue : Pondérer les pouvoirs de l'exécutif par l'indépendance du législatif modérer
2. Modifier par des coefficients la valeur de grandeurs variables qui entrent dans le calcul d'un indice, d'une note.

pondérer

(pɔ̃deʀe)
verbe transitif
rendre équilibré, modéré pondérer des idées

PONDÉRER

(pon-dé-ré. La syllabe dé prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : je pondère, excepté au futur et au conditionnel : je pondérerai) v. a.
Équilibrer, en parlant de pouvoirs politiques.

REMARQUE

  • J. J. Rousseau a employé pondérant dans le sens d'important, décisif : " J'ose croire que mon sentiment, peu pondérant sur tout autre matière, doit l'être un peu sur celle-ci, Lett. à M. de.... 15 janv. 1769. " Cela n'est pas usité.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Toutes cestes choses ensemble ponderées [examinées] [BERCHEURE, f° 59, recto.]
  • XVIe s.
    Laissez le faire, il ponderera la matiere bien assez, avant qu'il donne jugement [PALSGR., p. 770]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. ponderare, de pondus, poids.

pondérer

PONDÉRER. v. tr. Équilibrer. Il ne s'emploie que figurément. Pondérer les pouvoirs de l'État.

Le participe passé s'emploie adjectivement pour désigner Ce qui est bien équilibré. Un caractère pondéré.

Synonymes et Contraires

pondérer

verbe pondérer
Équilibrer par quelque chose.
Traductions

pondérer

weighted, weight

pondérer

[pɔ̃deʀe] vt → to balance