ponter

(Mot repris de ponterait)

1. ponter

v.i. [ de l'anc. fr. pont, posé ]
Aux jeux de hasard, miser contre le banquier.

2. ponter

v.t. [ de pont ]
1. Munir une embarcation d'un pont.
2. En chirurgie, réunir des vaisseaux par pontage.

ponter


Participe passé: ponté
Gérondif: pontant

Indicatif présent
je ponte
tu pontes
il/elle ponte
nous pontons
vous pontez
ils/elles pontent
Passé simple
je pontai
tu pontas
il/elle ponta
nous pontâmes
vous pontâtes
ils/elles pontèrent
Imparfait
je pontais
tu pontais
il/elle pontait
nous pontions
vous pontiez
ils/elles pontaient
Futur
je ponterai
tu ponteras
il/elle pontera
nous ponterons
vous ponterez
ils/elles ponteront
Conditionnel présent
je ponterais
tu ponterais
il/elle ponterait
nous ponterions
vous ponteriez
ils/elles ponteraient
Subjonctif imparfait
je pontasse
tu pontasses
il/elle pontât
nous pontassions
vous pontassiez
ils/elles pontassent
Subjonctif présent
je ponte
tu pontes
il/elle ponte
nous pontions
vous pontiez
ils/elles pontent
Impératif
ponte (tu)
pontons (nous)
pontez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais ponté
tu avais ponté
il/elle avait ponté
nous avions ponté
vous aviez ponté
ils/elles avaient ponté
Futur antérieur
j'aurai ponté
tu auras ponté
il/elle aura ponté
nous aurons ponté
vous aurez ponté
ils/elles auront ponté
Passé composé
j'ai ponté
tu as ponté
il/elle a ponté
nous avons ponté
vous avez ponté
ils/elles ont ponté
Conditionnel passé
j'aurais ponté
tu aurais ponté
il/elle aurait ponté
nous aurions ponté
vous auriez ponté
ils/elles auraient ponté
Passé antérieur
j'eus ponté
tu eus ponté
il/elle eut ponté
nous eûmes ponté
vous eûtes ponté
ils/elles eurent ponté
Subjonctif passé
j'aie ponté
tu aies ponté
il/elle ait ponté
nous ayons ponté
vous ayez ponté
ils/elles aient ponté
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse ponté
tu eusses ponté
il/elle eût ponté
nous eussions ponté
vous eussiez ponté
ils/elles eussent ponté

PONTER1

(pon-té) v. a.
Terme de marine. Couvrir d'un pont le navire dont on veut mettre le creux à l'abri de la pluie ou des lames.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Avec batteaux attachez l'un à l'autre, bien foncez et ancrez au fonds de l'eaue, fait le comte de Ligny ponter [jeter un pont sur] icelle riviere, qui moult estoit large et profonde [JEAN D'AUTON, Annales de Louis XII, p. 43, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Pont.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    1. PONTER. Ajoutez :
  • Terme de pontonniers. Ponter un bateau, y fixer les poutrelles et les madriers constituant la partie du tablier qui doit reposer sur ce corps de support.

PONTER2

(pon-té) v. n.
Mettre de l'argent sur les cartes contre le banquier, au pharaon, au trente et quarante.
Je suis si rassasié de cette immensité de détestables livres qui nous inondent, que je me suis mis à ponter au pharaon [VOLT., Cand. 22]
Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

ÉTYMOLOGIE

  • Ponte 2.

ponter

PONTER. v. intr. T. de Jeu. Être ponte, jouer contre le banquier.