porte-étriers

PORTE-ÉTRIERS

(por-té-tri-é) s. m. pl.
Sangles attachées sur le derrière des panneaux de la selle, et qui servent, quand on a mis pied à terre, à relever les étriers, pour que les chevaux ne se prennent pas les pieds dans les étriers en chassant les mouches.