porte-dais

PORTE-DAIS

(por-te-dê) s. m.
Celui qui porte un dais.
Un porte-dais et quelques autres ecclésiastiques assistants avec des cierges, des flambeaux et la croix [DIDEROT, Salon de 1767, Œuv. t. XV, p. 48, dans POUGENS]
Au plur. Des porte-dais.