porte-dieu

PORTE-DIEU

(por-te-dieu) s. m.
Prêtre qui porte le viatique aux malades.
Ces malheureux porte-Dieu, c'est ainsi qu'on les appelle, ayant pour perspective l'exil d'un côté et la faim de l'autre, [dans les querelles entre le clergé et les parlements] [D'ALEMB., Destr. des Jésuit. Œuv. t. v, p. 81, dans POUGENS]
Au plur. Des porte-Dieu.

REMARQUE

  • Il faut, dans ce mot, écrire Dieu avec une majuscule : un porte-Dieu.