porte-feu

PORTE-FEU

(por-te-feu) s. m.
Ancien terme d'artillerie. Petite chambre cylindrique pratiquée autrefois au milieu du fond de l'âme des canons ; l'emploi en est abandonné depuis 1765.
Conduit où l'on met l'amorce pour faire jouer successivement des fusées dans un feu d'artifice.
Canal par lequel on allume un four à chaux. Au plur. Des porte-feu.