porte-foudre

PORTE-FOUDRE

(por-te-fou-dr') adj.
Qui porte la foudre.
Ce vieillard, c'est Jupiter, je le reconnais à l'oiseau porte-foudre qu'il a sous ses pieds [DIDER., Salon de 1767, Œuv. t. XV, p. 19, dans POUGENS]