portement

(Mot repris de portements)

PORTEMENT

(por-te-man) s. m.
Action de porter. Usité seulement en parlant des tableaux où Jésus-Christ est représenté portant sa croix. Ce peintre a fait un beau portement de croix.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Estoit de tel portement vers lui [se comportait de telle sorte à son égard] [, Ass. de Jérus. p. 146, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Ceux auxquels l'honneur appartenoit s'en estoyent exclus par leur folie et mauvais portement [CALV., Instit. 897]

ÉTYMOLOGIE

  • Porter ; provenç. portamen ; portug. et ital. portamento.

portement

PORTEMENT. n. m. Action de porter. Il n'est d'usage qu'en parlant des Tableaux où JÉSUS-CHRIST est représenté portant sa croix. Ce peintre a fait un portement de croix fort estimé.

portement

Portement ou portage dehors, Euectio.