portulan

(Mot repris de portulans)

portulan

n.m. [ de l'it. portolano, pilote ]
Carte marine de la fin du Moyen Âge et de la Renaissance, indiquant la position des ports et le contour des côtes.

PORTULAN

(por-tu-lan) s. m.
Livre qui contient la description de chaque port de mer, du fond qui s'y trouve, de ses marées, de la manière d'y entrer et d'en sortir, de ses inconvénients et de ses avantages.
Et comme tous les portulans sur lesquels on a navigué jusqu'à présent dans la Méditerranée ont été reconnus fautifs, et qu'il est très important pour la sûreté des vaisseaux d'en former un plus exact, [, Instruct. pour le sieur de Beaujeu, dans JAL]
Ce fut alors qu'il communiqua à l'Académie le vaste dessein qu'il méditait d'un portulan général de la Méditerranée [FONTEN., Chazelles.]

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. portolano, de porto, port 1.

portulan

PORTULAN. n. m. T. de Géographie. Ancienne carte nautique. Un portulan vénitien.

Il s'est dit aussi de Livres à l'usage des navigateurs, contenant la description des ports de mer et des côtes, indiquant la direction des courants, les marées, etc., ce que l'on nomme aujourd'hui Instructions nautiques. Le portulan de la Méditerranée. Le Portulan de Michelot.

portulan


PORTULAN, s. m. Livre qui contient le gisement et la description des ports de mer et des côtes, etc. "Le Portulant de la Méditerranée.