postulant, ante

POSTULANT, ANTE

(po-stu-lan, lan-t') s. m. et f.
Celui, celle qui postule, qui sollicite avec instance.
De plusieurs fonctions postulant rejeté, Il se vante aussi, lui, de n'avoir rien été [AL. DUVAL, Manie des grand. I, 3]
Personne qui demande à être reçue dans une maison religieuse.
N'avez-vous pas vos coutumes dans vos maisons pour faire prendre vos austérités par degrés aux postulantes ? [MAINTENON, Lett. à Mme de la Viefville, 24 oct. 1705]
Dans la primitive Église.
Ce pénitent veut être réconcilié.... il a été postulant, auditeur, prosterné ; faites-le remonter au rang des élus [CHATEAUBR., Mart. XX]
Autrefois, avocat, procureur, qui pratiquaient, par opposition à ceux qui avaient quitté l'exercice de leurs fonctions ; et aussi procureur, avocat et même praticiens sans titre, qui plaidaient dans les justices inférieures. Adjectivement. Avocat postulant. Procureur postulant.