potager, ère

POTAGER, ÈRE

(po-ta-jé, jè-r') adj.
Qui concerne les légumes. Jardin potager Herbes, plantes potagères, celles que l'on cultive dans un potager.
S. m. Le potager, jardin où l'on cultive des légumes et des fruits.
On mit en piteux équipage Le pauvre potager : adieu planches, carreaux [LA FONT., Fabl. IV, 4]
Le potager doit être placé près de l'habitation et près du fumier [GENLIS, Maison rust. t. II, p. 408, dans POUGENS]
Un potager, fourneau où l'on dresse des potages, etc.
Pot dans lequel on porte à dîner à des ouvriers.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Nous fault queux [cuisiniers] et de mainte guise, Hasteurs [rôtisseurs], potagiers [faiseurs de potages] et soufleurs [E. DESCH., Poésies mss. f. 413]
  • XVIe s.
    Des herbes potageres [O. DE SERRES, 89]
    Nous diviserons le potager par planches, couches, quarreaux, vazes, diversement nommés, pour, commodement et sans confusion, y loger la potagerie selon leurs especes [ID., 505]

ÉTYMOLOGIE

  • Potage.