poteau

poteau

n.m. [ anc. fr. post, du lat. postis, jambage de porte ]
1. Toute pièce de charpente dressée verticalement et servant à supporter ou à maintenir des câbles, une structure : Un poteau de bois, de ciment. Des poteaux électriques qui soutiennent les câbles d'électricité
2. En sports, chacun des éléments verticaux d'un but ; tir qui rebondit sur l'un de ces éléments : Il a mis le ballon entre les poteaux.
3. Fam. Camarade ; ami.
Poteau de départ, d'arrivée,
marquant le départ, l'arrivée d'une course.
Poteau d'exécution,
où l'on attache les personnes que l'on va fusiller.

POTEAU

(po-tô) s. m.
Terme de charpente. Pièce de bois posée debout. Les poteaux d'une cloison. Poteau d'huisserie, de croisée, de membrure.
Les poteaux de leurs maisons [des Hébreux, en Égypte] furent marqués, afin que l'ange destructeur ne les touchât point [BOSSUET, 3e avert 10]
Poteau cornier, celui qui est à l'encoignure de deux pans de bois. Poteau de décharge, pièce de bois inclinée dans l'intérieur d'une cloison ou d'un pan de bois, pour soulager la charge.
Grosse et longue pièce de bois posée droit en terre et servant à divers usages.
Son camarade et lui trouvèrent un poteau, Ayant au haut cet écriteau.... [LA FONT., Fabl. X, 14]
On vit chaque jour des poteaux chargés de l'effigie des hommes ou des femmes qui avaient ou suivi ou conseillé Gaston et la reine [mère de Louis XIII] [VOLT., Mœurs, 176]
L'infâme poteau, le poteau de la croix où Jésus-Christ fut attaché.
Le lient à un infâme poteau et se préparent à lui faire éprouver le traitement le plus indigne et le plus sensible outrage [BOURDAL., Exhort. sur la flagellat. de J. C. t. II, p. 74]
Poteaux indicateurs, ceux où les indications sur les routes et les localités sont inscrites.
Sur le devant et au pied des petites montagnes, un poteau de seigneur qui marque le chemin ; ce poteau est planté à l'entrée d'un pont de bois [DIDER., Salon de 1765, Œuv. t. XIII, p. 250, dans POUGENS]
Sur le turf, poteau de distance, poteau placé, pour les courses en parties liées, à cent mètres du but ; les chevaux qui n'ont pas dépassé ce poteau lorsque le premier cheval dépasse le but, sont distancés et ne peuvent plus courir les épreuves suivantes. Poteau gagnant ; il indique le but.
Fig. et familièrement. Des poteaux, de grosses et vilaines jambes.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Tant ont miné sous terre, chascuns à son cisel, Que des murs de Cologne ont trait maint grand carrel ; à ce que il en traient, i metent le postel [, Sax. IX]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de l'anc. franç. post (post et chevron, dans RUTEB. II, 44), qui vient du lat. postis, jambage de porte ; wallon, posstai ; provenç. postel.

poteau

POTEAU. n. m. Pièce de bois de charpente, posée debout. Il manque un poteau à cette cloison. Cloison à poteaux apparents, à poteaux recouverts.

Poteau cornier, Celui qui est à l'encoignure de deux pans de bois. Dans les anciens édifices, les poteaux corniers restaient à découvert et étaient ornés de sculptures peintes.

Poteau de décharge, Pièce de bois inclinée dans l'intérieur d'une cloison ou d'un pan de bois, pour soulager la charge.

POTEAU se dit aussi d'une Grosse et longue pièce de bois posée droit en terre et servant à divers usages. Planter un poteau. Arracher un poteau. Poteau d'exécution. Des poteaux pour marquer les chemins, des poteaux indicateurs. Poteau télégraphique.

En langage de Courses, Poteau d'arrivée ou absolument Poteau, Haute pièce de bois ou de fer, généralement surmontée d'un disque, qui marque le terme de la course.

Rester au poteau se dit d'un Cheval qui ne prend pas le départ au moment où l'on donne le signal.

poteau


POTEAU, s. m. [Poto: 2e dout. elle est longue au pluriel: poteaux.] 1°. Pièce de bois, dont on fait des cloisons, et aûtres pareils ouvrages. = 2°. Pièce de bois posée en terre pour divers usages. "Atacher un criminel à un poteau. Mettre des poteaux dans une rûe, pour empêcher les cârosses de pâsser. "Poteaux pour marquer les chemins, etc.

Traductions

poteau

Pfeiler, Pfosten, Pfahlpost, pole, stake, stanchion, goalpost, prop, standard, strutpaal, post, deurpost, stijl, mastיתד (נ), עמוד (ז), יָתֵדmuntant, palfostoposte, montantepalus, vacerraposte, estaca, mourãopåle, stör, postmtimontante, palo, stanga, postaعَمُودkůlpælκολώναpaalukolac기둥pålestojakколเสาหลักdirekcọc柱子Полюс (pɔto)
nom masculin pluriel poteaux
pièce haute plantée dans le sol poteau électrique

poteau

[poteaux] (pl) [pɔto] nmpost
Il s'est appuyé contre un poteau → He leant against a post.
poteau d'arrivée nmfinishing post
poteau de départ nmstarting post
poteau d'exécution nmstake
poteau indicateur nmsignpost
poteau télégraphique nmtelegraph pole
poteaux de but nmpl → goal-posts